Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 10:54

(Today I'm listening to Stereo Love, by Edward Maya feat. Alicia)

Minute cinéma aujourd’hui : je me rends compte que j’ai oublié de vous parler de 2012, que j’ai vu ce week-end (en langue de Shakespeare, ou plutôt de l’oncle Sam, s’il vous plaît). J’y allais avec pas mal de préjugés négatifs, ayant lu moult critiques pas franchement flatteuses. C’est sûr, il n’est pas bon : c’est un film d’action tout juste honnête, bien en dessous des classiques du genre et même de certains succès apocalyptiques récents, comme Le Jour d’Après, mais au niveau d’Indiana Jones 4 (hmm…) Les dialogues sont écrits par un pingouin et l’intrigue ne repose bien sûr sur aucun élément scientifique avéré. La fameuse « fin du calendrier maya », qui implique une certaine fin aussi pour la Terre, décrite dans le film par un grand déluge à consonance biblique, serait en fait comparable, selon les scientifiques, à la fin d’un millénaire dans notre calendrier. Le 21 décembre 2012 correspondrait en fait au 1er Janvier 2000, par exemple. Paco Rabanne, tremble ! Le blog Paranormal (mais sérieux tout de même!) propose un article explicatif intéressant. En outre, la Nasa vient de revoir ses prédictions concernant les pics d’activité solaire, qui n’atteindront pas un maximum en 2012, comme possiblement annoncé (sans que cela ait, de toutes façons, des conséquences de l’ampleur de celles décrites dans le film). Je vous renvoie vers le site même de la Nasa, qui a tenu à démentir elle-même toutes les rumeurs autour de 2012, dont l’inversion des pôles magnétiques, la 12eme planète cachée Nibiru, l’impact de météorite et bien d’autres encore… Pour en revenir à 2012, le film, une seule chose le sauve : la débauche d’effets spéciaux très réussis ! J’ai été assez bluffée par le vol au-dessus d’un canyon de lave en Californie, par la vague géante dans l’Himalaya, et par l’éruption d’un méga volcan à Yellowstone. Bref, des images impressionnantes qui permettent quand même de ranger 2012 dans la catégorie « potable film d’action ».
Et si vous voulez vraiment rigoler, il y a ce site.

 

 

 

Sinon, je suis d’humeur un peu rêveuse et nostalgique cette semaine (comme souvent), alors je commence un cycle « films d’adolescents »… Je veux revoir mes classiques ou bien simplement des films qui m’ont beaucoup plu quand j’avais quinze, seize, dix-sept ans. Hier j’ai donc regardé Ghost World, un film étrange qui est sorti en 2002 et qui compte une toute jeune Scarlett Johansson, cheveux châtain naturels et même moue boudeuse, au générique. Je l’avais découvert deux ans après sa sortie, à la télé, et j’avais adoré. Hier, ça se confirme : je l’aime de cet amour tendre qui dure toujours. Bien sûr, j’ai grandi, j’ai un peu plus de recul (un peu !), mais il ne perd aucun de ses charmes. C’est l’histoire de deux lycéennes, Enid et Rebecca alias Scarlett, qui viennent d’avoir le bac et qui voient donc tout l’été s’étirer devant elles. Elles n’aiment pas la plupart des gens de leur âge, qu’elles trouvent superficiels et stupides ; elles ne savent pas quoi faire de leur vie à la rentrée. Ce qui est poignant, c’est qu’elles choisissent peu à peu deux voies différentes : Scarlett « se range », trouve un petit ami et s’inscrit en fac à la rentrée, tandis qu’Enid s’enferre dans sa passion, les années 50, grâce à l’amitié qu’elle noue avec un passionné de cette période, qui a lui-même 50 ans ! La fin, je ne vous la dis pas bien sûr. Le film est très drôle et touchant à la fois, les personnages très différents des habituels films parlant des ados aux Etats-Unis, le ton est libre et intelligent. Alors, plutôt Enid ou Rebecca ? Voici la bande-annonce, en attendant la suite de mon cycle « Adostalgique »…

Partager cet article

Repost 0
Published by Miss Malice - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Sophie 02/12/2009 18:35


"Les dialogues sont écrits par un pingouin"
Je ne te permettrai pas impunément d'insulter ainsi les pingouins qui ont certainement beaucoup plus de qualité et de valeur que la plupart des scénaristes actuels. Ne pouvant pas bénéficier d'un
droit de réponse (bha oui y'a pas le net au pôle Nord) je te propose en guise d'excuses d'écrire un prochain post dithyrambique au sujet de nos amis les pingouins. Après tout, qui n'a jamais rêvé
d'en garder un clandestinement dans la porte du frigo ?


Miss Malice 03/12/2009 10:07


Hmmm... Oui, qui??? Pas moi en tous cas! Très bien, je relève le défi et entends bien célébrer nos amis polaires prochainement. Mais pour la porte du frigo, ya les Pingü sinon...


Présentation

  • : Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • : Parce que l'ennui, vous connaissez, et que vous voulez un moyen de lutter. Parce que je ne vous laisserai pas tomber! Parce qu'avec un peu de chance, vous esquisserez un demi-sourire en parcourant ce blog. Parce que moi aussi ça m'occupe de l'écrire... Pourquoi pas?
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories