Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 18:05

Aujourd’hui j’écoute Cheval, de Sexy Sushi (et c’est assez surréaliste)

 

Avant-dernier jour de stage aujourd’hui ! Demain, c’est le grand départ, je quitte la finance pour commencer le marketing jeudi ! On a fait un déjeuner stagiaires à midi, j’ai payé ma tournée de cafés. So long, les amis, courage à vous tous… Finalement ce premier stage va me manquer !

 

Hier soir, notre (à Coloc et moi) ami Mikoeur est venu dîner à l’appart. Coloc avait cuisiné des samossas à se damner, tandis que je m’étais occupée de la boisson (Coca Zéro… et alors ?) et de l’apéro, et Mikoeur des desserts (petits gâteaux de la pâtisserie). Très bon dîner, où on a encore eu l’occasion d’aborder moult sujets variés (plantes carnivores, religion, poésie…) Félicitations à Mikoeur et à son CDI ! Il entre dans l’âge adulte (à 24 ans) ! J’ai aussi eu l’occasion de vérifier que oui, je vis bien avec une indécrottable romantique, le genre à organiser des choses incroyables pour la Saint-Valentin, à cuisiner pour son cher et tendre et même à dessiner de ses petites mimines des cadeaux inoubliables… Non, son cher et tendre, ce n’est pas moi pour info, c’est le Prophète, que je salue par la même occasion ! Bref, la semaine a démarré du bon pied !

 

Après tout ce bavardage inutile (mais informatif, qui plante un contexte !), je vous annonce aujourd’hui la fin de ma saga MTV consacrée aux émissions de télé réalité stupides produites par cette chaîne. Attrapez quelque chose à boire ou à grignoter, installez-vous confortablement… C’est parti !

 

·        Les émissions où on te transforme (parce qu’au début tu crains un max)

 

Comme le public d’MTV est principalement adolescent (ce qui ne m’empêche pas de tout regarder !), il est par définition peu sûr de lui, plein d’espoir et de buts à atteindre, ou alors complètement égoïste, imbu de lui-même et insupportable. Dans les deux cas, il doit changer. Voici les deux options :

 

Made-Made : c’est presque l’émission phare de la chaîne. En ce moment, la dixième saison est à l’antenne, mais le principe est toujours le même : des ados veulent être « made into », c’est-à-dire « transformés en »… Tout et n’importe quoi ! C’est là la beauté du concept : peu importe votre rêve, MTV vous aide à le réaliser en vous affectant un coach perso expert dans le domaine en question et en vous fixant une date butoir qui vous obligera à vous donner à 100% et à être prêt à temps. Généralement, l’ado a un laps de temps de quatre à six semaines pour être prêt. Il y a tout de même des constantes dans les demandes de transformation ; beaucoup veulent devenir :

 

-des hommes à femmes (ladiesmen) si ce sont des garçons. Ou comment devenir un tombeur en six semaines. Un coach spécialiste en séduction à la Hitch, souvent adepte des méthodes de drague systématiques comme The Game qui cartonne aux Etats-Unis, va aider un pauvre nerd maigrichon ou à l’inverse enrobé, mais toujours plein de boutons et de cheveux gras, à devenir l’homme que toutes les filles s’arrachent. Au programme : sport tous les matins, relooking, mises en situation du genre drague dans la rue, dans un café… Puis le nouveau Dom Juan va devoir inviter au bal de fin d’année ou équivalent la donzelle qu’il chérit le plus dans sa high school. Celle-ci dit toujours oui en ricanant. Et, au bal, tout le monde est ébloui par la métamorphose du nase en prince charmant. Happy end : les deux tourtereaux finissent à chaque fois par s’embrasser, ce qui permet à l’ancien nerd de vivre son premier baiser devant les caméras. C’est beau, c’est à la télé, c’est le triomphe du « Yes you can » : ce sont les US.

 

-des reines de beauté (pageant queens) si ce sont des filles. L’héroïne est cette fois trop petite/grande/grosse/maigre/étrange pour correspondre aux standards habituels de beauté. Du coup, elle se planque sous trois pulls, un jean XXL et sa mèche de cheveux filasse. Elle est secrètement amoureuse d’un garçon cool de sa classe ou d’un timide de son club d’échecs. Autre option : elle est tout à fait jolie mais c’est un vrai garçon manqué, qui a grandi au fin fond de l’Arkansas et qui chasse l’élan avec son père. Même tenue, mais celle-ci a un boyfriend, qui milite généralement à l’équivalent local de Chasse, pêche, nature et traditions. Comme elle n’est pas féminine pour un sou, ça la complexe. Dans les deux cas de figure, le coach sera une ancienne reine de beauté régionale, qui rencontrera l’heureuse élue en robe longue et écharpe de concours. La métamorphose passe par le port de talons et de robes au lycée, un relooking bien sûr, des leçons de maintien et d’étiquette, et une préparation aux questions du jury. Car le but est de remporter un concours de beauté local ! Généralement, l’héroïne finit dans les cinq premières mais ne gagne pas ; cependant, si elle était célibataire au début, elle trouve souvent un admirateur dans le processus.

 

-des grand(e)s sportif(ve)s : ici, il s’agit plutôt d’élèves de lycée dans la moyenne, qui ont des amis mais sans plus, qui ne sont ni moches ni beaux, bref, des ados normaux. Sauf qu’ils veulent sortir du lot, s’affirmer, se faire remarquer (et faire leur intéressant en passant à la télé). Du coup, ils s’inventent un rêve secret aux antipodes de leur moi habituel et de leur physique (parce que sinon, MTV ne s’intéresserait pas à eux). Par exemple : devenir rat de l’Opéra pour une fille aussi gracieuse qu’un poteau, jouer au football américain pour un garçon taillé comme une allumette, être transformée en rappeuse pour une littéraire « classique », faire du MotoCross pour une fille très fille… Les coachs sont alors des sportifs d’assez haut niveau ou des petits noms du domaine en question. Ils vont pousser leur poulain jusqu’à l’épuisement, en imposant deux entraînements par jour, un régime ou de la musculation si besoin, et des exercices d’affirmation de soi. Le but ? S’illustrer à une quelconque compétition régionale, sous les applaudissements de Papa et Maman. Merci MTV.

 

Dans Made, on suit donc les changements extérieurs mais surtout intérieurs d’un ado volontaire pour devenir quelqu’un d’autre. Les crises de larme et les moments de doute s’enchaînent. Le coach se montre à la fois humain et sans pitié. Les vrais amis se révèlent tandis que les jaloux pestent dans leur coin. La famille fait le plus souvent preuve de soutien. Et le discours ignore tout du second degré, comme dans les discours de motivation avant les matchs, par exemple : « Tu as peur d’essayer parce que tu as peur d’y arriver. Changer, c’est sortir de ta coquille et ça t’effraie. Mais si tu ne te pousses pas toi-même, personne ne le fera pour toi. Tu n’es pas ce gars timide ou cette fille invisible. Tu es toi, tu as des choses à dire. Peu importe le regard des autres, il faut te lancer, tu vas réussir ! » And the dream comes true. Le conte de fée est à la portée de tous.

 

amandaexiled.jpg-Exiled : changement d’ambiance. Ici, on s’occupe des autres ados, ceux qui ne veulent rien devenir à part riches, célèbres et chômeurs. Le pitch de cette série est assez incroyable : des gosses de riche impossibles à vivre sont envoyés par leurs parents à bout de forces à l’autre bout du monde, pour vivre au sein d’une communauté traditionnelle recluse. Au menu : une tribu berbère au Maroc, une famille de nomades en Mongolie, un village Massai, un clan du Vanuatu… Rassurez-vous, la colo ne dure pas plus d’une semaine. Les conditions de vie sont assez dures, forcément : pas d’eau courante, nourriture locale, nuit à même le sol, et travaux physiques la journée. Les ados se débrouillent pour en faire le moins possible sans se faire remarquer. Ils sont chapeautés par une fille ou un garçon du même âge issu(e) de la communauté ; c’est l’occasion de suivre de passionnants échanges du genre « - Mais… Tu n’as jamais entendu parler de Mac Donalds ? Et de Brad Pitt, tu connais Brad Pitt ?

-Heu, non…

-OMG ! LOL ! LMAO ! Mais où suis-je ? » (oui, ces ados parlent en langage sms).

 

La conclusion de ces petites escapades dépaysantes, c’est que l’herbe du voisin est beaucoup moins verte que la sienne, ce dont cette jeunesse dorée se doutait déjà avant. Ce n’est pas ça qui va les empêcher de continuer à vivre leur vie sans se poser de questions, enfin à mon humble avis. Mais ils promettent quand même à Papa et Maman, en larmes, de faire des efforts. Dommage que Super Nanny soit morte, tiens.

 

  • Les émissions où on filme la « vraie vie »

 

Un peu le concept de la télé-réalité, quoi. Sauf qu’à partir du moment où on filme et qu’il y a de l’argent impliqué, ce n’est déjà plus la vraie vie. MTV est beaucoup plus forte que TF1 ou M6 sur ce concept : elle a compris qu’enfermer des andouilles dans une maison pendant deux mois et les filmer n’avait rien de passionnant. Du coup, elle place les mêmes andouilles dans une maison dont la porte est ouverte et les filme partout où ils vont. Malin !

 

truelife.jpg-True Life : je commence par cette émission car elle est un peu différente de ce que je vous racontais ci-dessus. Elle se rapproche de Confessions Intimes, mais en plus trash. On suit ici une à trois personnes par émission regroupées selon un thème toujours de bon goût. Exemples : Je suis bisexuelle. Je travaille dans l’industrie du sexe. Je n’aime pas mes gros seins. Je perds mes cheveux. Je change de sexe. Mes parents sont pauvres. Je n’arrive pas à rester mince. Etc, etc. La liste est sans fin et fait frémir. Au menu, images glauques, gens souvent paumés qui finissent par nous serrer le cœur et qu’on prend en pitié. On se sent sale et voyeur, mais on ne peut pas s’empêcher de regarder jusqu’à la fin. C’est parfois informatif et toujours ahurissant. Strip tease et Confessions Intimes peuvent aller se rhabiller (jeu de mot involontaire !)

 

realworld.JPG-Real World : c’est l’émission récurrente de MTV. Je ne sais pas à quelle saison on en est, mais au moins à la vingtième. C’est ce qui se rapproche le plus de notre Loft français : une douzaine de jeunes plutôt fêtards placés dans une belle maison. Les différences : ils peuvent aller et venir librement, ce qui fait qu’ils sortent tous les soirs en boîte. Ils peuvent recevoir des proches ou de la famille. Et comme l’émission change de ville à chaque saison, il faut qu’ils aient un projet personnel à mener dans cette ville. Par exemple, dans la dernière saison tournée à Brooklyn, la plupart voulaient réussir dans l’industrie du spectacle à New York. Pour l’instant, aucune saison n’a été tournée à Salt Lake City ou au fin fond du Texas, vous vous en doutez. Il n’y a pas de gagnant ou de perdant ; au bout de douze épisodes, la saison s’arrête et chacun regagne ses pénates. Le spectateur, lui, a pu suivre toutes les embrouilles, les love stories, les tentatives professionnelles et les tensions familiales dans la villa, qui sont toutes amplifiées par la possibilité d’interagir avec les gens du dehors. Parce que quand Ryan se fait arrêter par les flics ou quand Cynthia rentre avec deux garçons sous le bras, c’est plus croustillant que les pets d’une Delphine dans Loft Story 1 !

 

jersey-shore.JPG-Jersey Shore : je vous parle de cette émission en dernier car elle va bientôt être diffusée en France ! Youpi ! C’est sensiblement le même concept et les mêmes règles que pour the Real World, sauf que cette fois les participants n’ont aucun projet professionnel, et pour cause : ils sont en vacances ! La production leur loue une maison de vacances sur la côte du Jersey, notre équivalent de la côte d’Azur, un genre d’Ibiza local quoi. Les histoires foireuses, les dragues nulles, les bagarres spontanées et les discussions de gens bourrés n’arrêtent pas. C’est comme un feuilleton, mais avec de supposés vrais gens. Quoique, à voir les muscles de certains et les faux seins de certaines, il est permis d’en douter. Pas de temps mort en tous cas, c’est bien mieux que Plus belle la vie !

 

Voilà, je m’arrêterai là sur les incroyables émissions que recèle MTV. J’en oublie sûrement, mais impossible de tout énumérer, ce serait (encore plus) trop long. Le sentiment qui domine en général après avoir regardé un de ces programmes ? Le vide. Un vide absolu et insondable : celui qui naît après qu’on m’a présenté des gens pas foncièrement méchants ni bêtes, mais qui font juste n’importe quoi (à mes yeux) ou sont complètement paumés. C’est pourquoi je défends une approche sociologique de la télé poubelle. Car c’est face au vide qu’on apprend à ne pas tomber.

 

(C’est beau !)

Partager cet article

Repost 0
Published by Miss Malice - dans TV guide
commenter cet article

commentaires

britsh 02/03/2010 11:39


lol
là ça serait énorme... c'est une blague hein ?
non mais parfois j'ai l'impression que des gens me regardent comme s'ils m'avaient vu à la télé...


britsh 25/02/2010 20:04


ma parano me laisse penser que je suis dans real life mais que je ne le sais pas (comme dans the truman show), dès fois j'ai l'impression que les gens me regardent et se disent "t'as vu c'est le
gars de...", mais je suis parano


Miss Malice 28/02/2010 11:30


Ah ouais, ça va loin quand même...
Par exemple, moi je serais payée pour créer un blog que tu pourrais lire de temps en temps et pour ne lâcher aucune information qui pourrait te perturber, du genre la 3eme guerre mondiale a
commencé et Brad et Angelina ont divorcé...?


mikoeur 24/02/2010 20:52


sans dec, je trouve que l'article est super bien :)


Miss Malice 28/02/2010 11:27


Merci Mikoeur ;)


mikoeur 24/02/2010 20:48


lol, mdr trop de la balle:)


Coloc 24/02/2010 09:23


DES CHEVAUX PAR MILLIERS
Dans les ravins, dans les fossés....
DES CHEVAUX PAR MILLIERS
Dans les ravins, dans les charniers...

Ca fait deux jours que j'ai cette f*** chanson dans la tête!!!! Je te parle même pas du sex appeal de la policière... :-o....

J'ai eu une pointe de nostalgie quand j'ai vu que tu annonçais le dernier article sur MTV... Tu as un vrai talent pour discerner de la profondeur là où les autres ne voient qu'un gros vide! Et puis
avec Made et Real World, tu finis en beauté!! ;-)

Bon dernier jour à Thalès!!
PS: ce soir, si c'est d'accord de ton côté, "le Prophète" (ahah!!) devrait venir dormir à l'appart... Very quietly, of course!...


Miss Malice 24/02/2010 10:37


Merci de me remettre les paroles dans la tête... Argh...

Merci pour tes encouragements et compliments ma chère Coloc... Bien que "profondeur" soit peut-être exagéré! Aucun problème pour le Prophète ce soir, j'espère que tout s'est bien passé hier.

Bisous bisous (le sex appeal de la policière...)


Présentation

  • : Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • : Parce que l'ennui, vous connaissez, et que vous voulez un moyen de lutter. Parce que je ne vous laisserai pas tomber! Parce qu'avec un peu de chance, vous esquisserez un demi-sourire en parcourant ce blog. Parce que moi aussi ça m'occupe de l'écrire... Pourquoi pas?
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories