Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 18:13

Aujourd’hui j’écoute aussi (à ma grande surprise !) le Canon de Pachelbel. Eh oui, nous apprivoisons nos goûts mutuels avec Coloc ! (ce qui signifie qu’elle se met à écouter des trucs nuls).

 

Haha, je suis sûre que vous vous demandiez si j’allais tenir parole et publier un deuxième article dans la même journée… Ne vous méprenez pas, j’ai toujours pléthore de choses à faire, mais j’ai eu un autre appel concernant un nouveau stage alors je suis happy alors je m’accorde une pause, nah.

 

Google, c’est vraiment merveilleux. Les moteurs de recherche Internet en général, ça a changé ma vie. L’année de mes 12 ans, celle où nous avons eu Internet à relativement haut débit, marque un passage dans ma conception du savoir. C’est donc bien entendu de savoir dont il va être question ici. Comme d’habitude (…) Déjà, Google me permet de savoir comment d’autres individus connectés au réseau global atterrissent ici, sur le blog de Miss Malice, et combien de temps ils y passent. Par « autres », j’entends des gens différents de moi, de vrais gens qui trouvent un quelconque intérêt à mon bavardage. Aujourd’hui, j’ai consulté les recherches Google qui ont conduit des internautes sur ce blog, et j’ai eu quelques surprises.

 

A ma grande déception, personne n’a tapé « Miss Malice blog trop génial veux-tu m’épouser ? ». Non, voici un florilège de ce que mes visiteurs ont entré comme recherche :

 

-Neyriti, Avatar, lunettes 3D Gaumont, Jacob Twilight 2…

Ok, j’espère que mes brillantes critiques cinématographiques auront retenu l’attention des amateurs !

 

-Clôture fermée

Aïe, c’est ce qu’on gagne à consacrer un article à la compta. Pour info, je ne sais pas ce qu’est une clôture fermée, et même si je le savais, je ne vous infligerai pas une explication ici !

 

-Actrice en mère Noël

C’est là que ça se gâte… De quelle genre d’actrice parlons-nous exactement ?

 

-Fesse, Tattoo fesse, Panorama de la fesse

Une vision panoramique d’une belle paire de fesses, voilà qui doit être beau à voir !

 

-On voit ta culotte, Toutes les femmes culotte, Culotte de combat

Culotte de combat ? J’ai parlé de ça moi ? M’étonnerait. Je me demande bien ce que ça peut être, d’ailleurs. Est-elle spécialement emboîtante ? Est-ce une culotte kaki pour aller avec l’uniforme ?

 

-Mamie hot, Dream tits, Tits mature bcbg

Et voilà, tous les boutonneux qui rêvent des cougars et autres MILF apparaissent au grand jour. Pour la mamie hot, je vous conseille Jane Fonda. Pour des seins généreux et Bcbg, pourquoi pas le Parti Allemand CDU, dont le slogan est « Nous avons plus à offrir » ?


jane-fonda.JPG  cdu
 

En plus de donner un aperçu du cerveau dérangé et pervers de mes semblables (et par le fait, je risque d’attirer encore plus de gens étranges), Google me permet de tomber sur ce que je considère comme des perles du Web. Voici par exemple un article du forum Psychologie de Doctissimo, concernant les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC). Ok, ce sujet n’est pas drôle, je vous l’accorde. Au déjeuner, avec mes collègues, nous avions évoqué un TOC assez courant dont on ne se rappelait plus le nom. J’ai fait une recherche Google pour le trouver. Parmi les pages proposées, il y avait celle-ci, au nom prometteur : « Je suis amoureuse d’un œuf ». Je n’ai toujours pas réussi à déterminer s’il s’agissait d’une blague ou d’un réel trouble psychologique. Dans les deux cas, même si ce n’est pas très correct, je trouve ça vraiment hilarant.

 

Au hasard de mes lectures hautement informatives (le site de Libé et du Nouvel Obs), j’ai rencontré au détour d’un article le nom propre « Siècle », qui se trouve être en réalité un énième club très privé, où l’on ne peut rentrer que sur cooptation mais qui permet de se retrouver entre gros bonnets pour discuter de l’avenir du monde entre la poire et le dessert. Pour comprendre ce que c’était, j’ai Googlé le terme, et je suis tombée sur SytiNet. Je ne peux pas vous décrire la vocation ou la part de sérieux de ce site, qui annonce tout de même avoir déjà eu plus de 11 millions de visiteurs. Personnellement, je trouve ça assez inquiétant. Rien que le design de la home page me fout les jetons.

 
SytiNet.JPG
SytiNet
est organisé selon trois zones : Univers, Vortex Gallery et Stratégies Planétaires.

 

La partie Univers consiste en un récapitulatif de toutes les merveilles et tous les mystères de la vie et du cosmos : l’histoire de l’évolution, la théorie des cordes… De mon point de vue, le tout a l’air assez objectif et correct (après, je ne suis pas non plus astrophysicienne de formation, hein). La partie Vortex Gallery propose au visiteur différentes images illustrant des principes mathématiques comme les fractales ou tout simplement la beauté du monde. Passons rapidement à la troisième partie, à savoir les Stratégies planétaires.

 

Le nom est quand même diablement alléchant. Et ça commence fort avec le premier article : La fin programmée de la démocratie. Ouille. Ca a l’air inquiétant tout ça. L’article entend démontrer « pourquoi nous ne sommes déjà plus tout à fait en démocratie », à coups d’arguments pas du tout simplistes ni démagos. Par exemple, selon l’auteur, le pouvoir aurait déjà « changé de mains » car les multinationales ont un chiffre d’affaires supérieur au PIB de nombreux pays et qu’il y a des institutions économiques qui oeuvrent aujourd’hui dans une optique planétaire (Banque Mondiale, FMI). Les Etats n’auraient donc plus les mains libres. Eh oui, ça s’appelle être citoyen du monde, et ça provient de la mondialisation. Je ne dis pas que rien n’est critiquable dans le processus, mais aligner des lieux communs en se lamentant sur une évolution qui était naturelle et compréhensible me paraît peu constructif. Je vous passe le reste de l’article qui est du même acabit. Les autres sujets abordés sont tout aussi racoleurs et simplistes : Les Projets des Maîtres du Monde (qui visiblement ne sont pas très doués pour garder un secret !), ou encore mieux, Armes silencieuses pour guerre tranquille, qui vous propose un document « daté de Mai 1979, qui a été trouvé le 7 Juillet 1986 dans un photocopieur IBM acheté à une vente de surplus militaire ». Ok, donc non seulement ils sont bavards, mais ils oublient leurs documents « top secret » n’importe où. Bravo l’élite des Nations, je vous jure. On y apprend notamment qu’une Troisième Guerre Mondiale « silencieuse » est en cours actuellement, menée à l’aide de silent weapons qui tirent « non pas des balles, mais des situations » économiques et politiques qui agressent la population. La théorie du complot est de retour !

 

 

Voici enfin une capture d’écran du sommaire du site, qui promet de traiter des thèmes aussi variés que la philosophie de la vie, les Indiens (plus précisément : le message prémonitoire des Indiens d’Amérique), ou le Tao du surf (véridique !) Bref, du grand n’importe quoi avec une dose de paranormal et une grosse louche de paranoïa : la liberté d’expression, ça a quand même du bon.

sytinet 2

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 13:33

Today I’m listening to Bad Romance, by Lady Gaga (GAgaGAgaGAGA)

 

Ah, heureusement qu’il y a la vie de bureau pour m’inspirer, sinon je me demande bien ce que je pourrais vous raconter (oui, je mets « vous » dans l’espoir que vous soyez plusieurs à lire… Hmm…) Une de mes collègues attend un heureux évènement pour début avril, et une autre a une « petite puce » de six mois (à prendre au sens figuré : non, elle n’élève pas d’insectes miniatures dans le but de monter un numéro de cirque). Autant dire que l’open space bruisse de conversations à propos de gigoteuses, de prénoms, de nounou et de remontées acides (moins glamour). C’est intéressant deux minutes, mais c’est souvent barbant et un peu ridicule. Par exemple, la description d’articles « trop mignons » qu’elle a achetés pour son « petit bout » (interdit de faire semblant de vomir). L’Enceinte a notamment fait l’acquisition d’un baby gros, combinaison intégrale pour bébé, qui a une cagoule avec des oreilles d’ours. Elle peut ainsi transformer son rejeton en peluche géante à loisir. Elle a aussi déniché un bonnet jaune avec un petit poussin en plastique sur le dessus. Charmant et passe-partout. Bref, ce pauvre vieux n’est même pas encore né qu’il a déjà une garde-robe digne de Paris Hilton : du n’importe quoi niais. Ca se trouve, ce bébé a une âme de rebelle, de rockeur ; peut-être que, bien au chaud dans le liquide amniotique, il rêve de stage diving et de rails de coke. Ou pas. Mais comme il ne faut négliger aucune possibilité, My Baby Rocks est là. Vous y trouverez des vêtements « punk rock, goth, black & funny », du genre le bavoir à tête de mort ou la robe à bretelles à l’effigie de Blondie.

 

8063.jpg  blondie

Va te faire foutre, maman.

 

Baby Goth, lui, est un site dédié aux « petits goths de 3 mois à 12 ans », une « alternative à un monde ennuyeux en bleu et rose ». Les créateurs ont essayé de penser à ce que les enfants aimeraient vraiment porter ; certaines pièces peuvent sembler « un peu extrême, mais le fait que ce sont des enfants n’a jamais été perdu de vue ». En alternative au babygros ours et au bonnet poussin, voici la combi à code-barre, au cas où la mère changerait d’avis et voudrait le rendre, et le bonnet à crâne ricanant, pour que le petit évite d’avoir des amis, et donc plein de maladies !, à la crèche.


babygros shapeau
 

Enfin se pose l’épineuse question du prénom. La concernée s’est pour le moment fixée sur Arthur. Grâce à la section Gothic Baby Names du site Babynology, je propose Agiwulf, Sunericus ou bien encore Eddy, qui à ma grande surprise est rangé dans la catégorie gothique ! C’est bête, mais quand on tape « bébé gothique » dans Google, on tombe sur un article de Côté Mômes intitulé : « Votre ado est-il un nolife ? » Eh oui, il faut penser à l’avenir, quand ce ravissant chérubin qui vomit sur son bavoir satanique aura de longs cheveux gras et trente piercings un peu partout, et restera à la maison toute la journée dans le noir à regarder du death métal sur Youtube. Finalement, Arthur, c’est pas mal aussi. Allez, pour le plaisir : la vidéo originale du phénomène Clément le Nolife.

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 17:42

Today I’m listening to Blame it on the boogie, by the Jackson Five.

 

Vendredi, c’est vendredi! Joie joie joie! Bonheur dévorant !

 

Pardon, je me muselle.

 

Aujourd’hui, j’ai pris part à une initiative très ridicule utile sur Facebook. Suite à un mail-chaîne reçu en message privé, j’ai affiché comme statut la couleur de mon soutien-gorge. Le but de l’opération était de sensibiliser les gens à la cause du cancer du sein ! Je suis sûre que ça été un grand fiasco succès, et que tout le monde personne n’en a profité pour avoir des pensées cochonnes vis-à-vis de ses contacts. Bref. Merci Facebook de mobiliser ainsi les foules en deux clics ! Ya pas à dire, la technologie sublime réellement les plus bas hauts instincts de l’homme.

 

Je ne sais pas vous mais moi, le vendredi, je n’ai qu’une envie : me mettre en week-end anticipé et ne rien faire. Et quand je dis rien, c’est rien du tout. D’où le post d’aujourd’hui, qui n’est rien d’autre qu’un vecteur de vide abyssal vous permettant cependant de passer agréablement quelques minutes. Commençons par le site du jour : Sorry Mom (I Bang the Worst Dudes) , ce qui se traduit par Pardon Maman-Je couche vraiment avec n’importe qui. Le but de ce site tout en anglais est de publier les confessions de filles qui se sont un jour retrouvées entre les bras d’un loser... Ce qui est intéressant, c’est que la lose peut prendre plusieurs formes : avarice, éjaculation précoce, déjà marié, schizophrène, kleptomane, j’en passe et des meilleures. Vous, fille, en lisant ce site, vous vous direz probablement que l’herbe n’est pas plus verte à côté, et ça peut faire du bien à l’ego ! Vous, garçon, vous y apprendrez tout ce qui peut faire de vous un loser, et éviterez ainsi d’y finir un jour…

opy


Oui, parce que quand l'ex est particulièrement remontée, elle poste une photo de vous avec un gros bandeau noir pour cacher votre visage. On fait moins son malin, Monsieur Coupe à l'Iroquoise/Vernis Noir/Coeurs autour du cou.

Mais bon, il y a une solution si vous voulez être sûr(e)s de ne jamais tomber sur un loser/une loseuse. Il y a Beautiful People. Sur ce site de rencontres absolument délirant, on vous dit :

-Le physique est-il un critère important lorsque vous choisissez un partenaire ?

Bon, je ne suis pas aveugle, alors un minimum, oui, comme tout le monde.

-Voulez-vous être garantis que vos rencontres soient toujours magnifiques ?

Je soupçonne un traducteur automatique qui a mal fait son boulot d’après le site anglophone… Oui, c’est bien des rencontres magnifiques, pas que physiquement d’ailleurs !

-Un filtrage plus important des personnes laides qui nous différencie des autres sites traditionnels de rencontres.

Aïe, la sueur commence à me dégouliner dans le dos… Vais-je être assez belle pour ce site ?

 

Comment ça marche ? Vous postez une photo de vous et les autres membres du site doivent vous approuver en votant oui ou non pour la photo. Ainsi se crée une communauté « exclusive, pas politiquement correcte, mais c’est comme ça ». Hmm… En bas de la première page, une bannière: « Trop moche pour nous rejoindre ? Parcourez le site en tant que visiteur ». On va faire ça, oui… Et là, le bug : impossible pour moi d’y accéder du bureau. Zut. Je réessaierai de mon pc personnel. Que je vois un peu la tête de ces beaux gosses qui s’y croient, non mais oh.

 

Enfin, voici un petit jeu pour vos neurones. Rabbit wants cake : c’est pourtant simple, le lapin veut son gâteau. Le problème de ce jeu, c’est que les actions se font en différé : d’abord, vous prévoyez le parcours du lapin, puis vous mettez ce dernier en mouvement. Gare aux erreurs de timing et d’appréciation ! Pas trop difficile (du moins au début) et assez addictif, le graphisme a en plus le mérite d’être assez old school et agréable. Vous allez voir, c’est du gâteau (ahahaha) !



 

Rabbit

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 09:28

Today I’m listening to The Weakness in me, by Joan Armatrading

 

« On m’a dit », « J’ai entendu dire que… », « Il paraît que… » J’adore entendre ces mots-là, généralement synonymes d’une rumeur juteuse ou d’un fait incroyable même si totalement invérifiable. Dans mon école de commerce, la propagation de rumeurs est tellement répandue que l’expression « il paraît que » désignait le nom des séances de débriefing qui suivaient les soirées, où on mettait en commun les infos pour savoir qui était rentré avec qui ou qui avait abusé du whisky cola.

 

Bref, j’aime beaucoup les rumeurs, je l’avoue. Il y a une part d’excitation et de plaisir à débattre sur des potins, s’ils sont inoffensifs bien sûr ! Parce que si la rumeur devient sérieuse, je flippe. Je suis un peu hypocondriaque sur les bords, je crois. Pour calmer mon angoisse, j’ai heureusement trouvé des sites du type Hoaxbuster. Très fiable, celui-ci recense bon nombre de « légendes urbaines » en circulation, tout en indiquant leur degré de fiabilité. Les légendes urbaines, ce sont ces histoires toujours « terribles », « horribles », « atroces » qui impliquent une mort inexpliquée, un animal étrange, un complot du gouvernement ou des mœurs sexuelles bizarres. Bref, un scénario conçu pour faire peur. Parfois, il est élaboré sciemment, pour écorner l’image d’une marque, par exemple les rumeurs de cafards morts ou d'os trouvés dans les produits McDo. Parfois, il surgit simplement d’un grand imaginaire collectif qui exprime ainsi ses craintes face à des sujets de société brûlants : par exemple, quand le Sida est devenu « grand public », la rumeur courrait que des séropositifs coinçaient des seringues remplies de leur sang dans les dossiers des sièges de cinéma, infectant ainsi la personne qui s’asseyait. Bref, on a peur, et c’est normal, surtout quand la légende part d'un fond de vérité. Mais dans d’autres cas, c’est franchement n’importe quoi. Revue de détails de mythes urbains que j’ai entendus plusieurs fois ; si vous en avez d’autres, je suis preneuse !

 

  • Mc Donald, le géant qui fait peur (BOUH !)

 ronald.JPG


                                            Bon boulot, les gars. Surtout, surveillez-le bien!

Mc Donald, on en entend toujours des vertes et des pas mûres sur le sujet. Voici les trois plus grosses rumeurs que je connaisse sur Mc Do ; deux d’entre elles ne sont pas des rumeurs mais des faits, et une est fausse. Laquelle, à votre avis ?

 

-Un jour, en mordant dans un hamburger de chez Mc Do, quelqu'un que je connais a senti un goût bizarre et désagréable. Lorsqu’il a soulevé le pain de son burger, il a découvert plusieurs cadavres de punaises (insectes !) incrustés dans le pain.

 

-Un jour, quelqu’un je connais a trouvé un os dans son hamburger. Après analyse médicale, il s’agissait en fait d’un os de rat.

 

-Un jour, quelqu’un que je connais avait commandé des Chicken Mc Nuggets. Quelle ne fut pas sa surprise de voir l’employé plonger discrètement la main dans une grande poubelle des cuisines et en sortir plusieurs nuggets de poulet, qui furent mis dans la boîte qu’on m’a servie!

 

Ca y est, vous pensez avoir trouvé ? Examinons chacune des propositions :

 

-J’ai le regret de vous annoncer que la première anecdote est VRAIE, aussi horrible soit-elle. Le meilleur ami de mon frère au lycée était allé au Mc Do de la galerie marchande près de chez nous en famille et avait bien trouvé des punaises mortes dans son hamburger. Sa mère, qui était médecin, a menacé le restaurant du scandale. Explication : leur stock de pain avait été infecté, et ils ne s’en étaient pas aperçus. Du coup, le repas a été offert. Il est gentil Ronald !

 

-J’ai retrouvé cette anecdote sous de nombreuses formes sur le web, ce qui en fait indéniablement une légende urbaine. Parfois, ce sont les os d’une autre bestiole qui ont été identifiés, mais le scénario est le même. C’est d’ailleurs sûrement pour ça qu’une bonne amie de collège avait cru bon de me raconter que ça lui était arrivé au même McDo que celui cité précédemment (hmm). Seul souci, du haut de ses douze ans, elle s’était trompée et m’avait annoncé la découverte d’œufs de rat, et non pas d’os de rat, dans son burger. Ce à quoi moi, naturaliste en herbe, avais répondu que les rats ne pondent pas des œufs. Elle avait insisté. J’ai alors compris qu’elle était mythomane. Pour résumer, je n’ai trouvé nulle part aucune preuve concrète de ce qui était avancé et j’en conclus donc que, comme toute légende urbaine, cette anecdote est FAUSSE (ou alors pas très très vraie).

 

-Par contre, et là c’est également ahurissant ! , la dernière anecdote est VRAIE. Et je la tiens de la bouche même d’une de mes amies qui a travaillé au McDo comme job étudiant. Ils ont une « poubelle » spéciale où ils jettent tous les nuggets qui sont devenus trop froids pour être servis aux clients, par exemple pendant les heures creuses. Et à l’heure de pointe, dans une boîte de six, ils vont en mettre quatre chauds, faits à la minute, et deux froids cuisinés plus tôt dans la journée. Assez peu ragoûtant tout de même…

 

  • La Dame blanche

 

La Dame Blanche, c’est cette auto-stoppeuse esseulée ou cette marcheuse solitaire qui apparaît dans le feu de vos phares par nuit noire, à certains virages des routes. Ce mythe urbain a beaucoup de formes différentes : parfois, elle ressemble à un fantôme, parfois à une personne de chair et de sang, parfois elle parle, ou bien elle reste silencieuse… En tous cas, ceux qui la voient finissent généralement dans le fossé. C’est bien là tout le sel de la chose : comment peuvent-ils raconter après coup ? Peu importe. En tous cas, ma mère m’a raconté que dans sa jeunesse, il y avait un virage particulièrement traître dans la région où on disait qu’il y avait la Dame Blanche et qu’on risquait de la croiser quand on roulait de nuit. Ma mère ne l’a jamais vue, mais ça lui a drôlement foutu la trouille plus jeune ! Sur le sujet de cette Dame, et sur d’autres légendes urbaines « effrayantes », voici deux blogs où vous pourrez en savoir plus : Légendes Urbaines et Bloody Mary

 

  • Les seringues au VIH

 

Ah, cette folle rumeur… J’étais encore au collège quand je l’ai entendue ! D’après Hoaxbuster, elle a débuté aux Etats-Unis avant de s’exporter chez nous par le moyen de chaînes de mail. Le texte du mail précisait que la police d’Issy-les-Moulineaux avait publié un communiqué pour alerter la population, et que l’Institut Pasteur appelait à la vigilance ! Bien sûr, tout était faux. Il faut quand même avoir l’esprit vraiment tordu pour imaginer un tel scénario. Là encore, comme par hasard, l’apparition de la rumeur correspond grosso modo à l’époque où le SIDA est devenu mainstream et où le grand public a commencé à réellement s’en préoccuper.

 

Voilà, je manque un peu beaucoup de temps pour étoffer cette article, stage oblige. La formation du nouveau prend du temps, et la clôture comptable approche, donc mes articles risquent de s’espacer un peu, mais je vous remercie en tous cas, mes chers lecteurs qui commentent, Baleine des Sables, Sophie et Muriel. Je vous fais un gros câlin virtuel ;)

Update: il paraît qu'un chien anthropophage et un chat qui fait la gueule se baladent en liberté dans Paris. Avis à la population, fermez vos portes à doubles tours!

chien_fou.jpgpersan-2-3b057

 
Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 09:45

Aujourd’hui j’écoute Yours, de Gaspard Royant

 

Ah, la nouvelle année… On se fait des bises au bureau, on se souhaite meilleurs vœux, on déguste une part de galette des Rois à la cantine… Mais bon, deux jours après la rentrée, c’est le retour du quotidien et de la routine. Snif. Heureusement, ya Super Nanny sur M6, ou l’occasion d’échanger nos points de vue sur l’éducation avec Coloc, en rentrant de nos stages respectifs. Bilan : nous allons créer un kibboutz où élever nos rejetons en communauté libre. Bonne nouvelle : pas avant que nous ayons atteint la quarantaine au moins, donc le monde a encore 18 années de répit !

 

 La nouvelle année, c’est aussi l’occasion de tout plein de retours sur l’année passée, 2009. Un des plus cyniques est celui des Darwin Awards. Ce prix récompense de manière posthume les morts les plus absurdes, drôles ou stupides de l’année. Il porte le nom de Charles Darwin, le père de l’évolution, car « il commémore des individus qui améliorent notre patrimoine génétique… en se supprimant » ! Grands gagnants de l’année : deux braqueurs de banques kosovars voulaient faire exploser la façade d’un distributeur de billets en Belgique. Pas de chance, ils ont mal dosé leurs explosifs, et ont fait sauter la banque, et eux avec ! Try again.La première dauphine est une Américaine qui est morte en essayant de sauver de la noyade sa… moto. Hmm. 

 

Concernant les meilleurs films de 2009, Allociné nous propose son classement. Le premier du classement, c’est D’une seule voix, de Xavier de Lauzanne. Jamais entendu parler, jamais vu. Mais sûrement très bien ! Ensuite, c’est bien sûr Avatar (pas du tout influencé par les sorties de fin d’année, ce classement). Bon, je ne vais pas revenir dessus, cf ma chronique enthousiaste de l’autre jour. Troisième au classement : Gran Torino, de Clint Eastwood, que j’ai beaucoup aimé également, alors que d’habitude je ne suis pas fan de Clint en tant que réalisateur. Ensuite, en vrac dans les dix premiers : Slumdog Millionnaire, l’évènement de l’année qui a mis l’Inde sur le devant de la scène ; Good Morning England, film sans prétention mais jouissif sur une radio libre anglaise dans les sixties ; This is it avec un Michael au mieux de sa forme à l’écran ; et Là-Haut, ou l’histoire du papi irascible et du boy-scout insupportable. Il y en a trois que je n’ai pas vus, un oubli peut-être à réparer : Departures, un film japonais qui avait je crois reçu de bonnes critiques ; Boy A, un film visiblement anglais que je ne connais pas du tout, et Morse, un film d’épouvante suédois, trevligt (super ! oui, je progresse…) Un bon cru quand même, cette année 2009. Je vais réfléchir à mon top 3 perso ; j’attends le vôtre, si vous avez le temps !


hugh.jpg

Mon film de l'année: Australia, avec Hugh Jackman. Comment ça, il est sorti en 2008? Pas grave, c'est mon film des 10 années à venir.
 

 

En tous cas, promis, je ne parle plus de la nouvelle année à l’avenir. C’est fini, it’s over, baby, let’s move on!

 

Let’s play: si au bureau la reprise est trop dure, ou si vous vous sentez d’humeur joueuse, voici Continuity, un jeu à mi-chemin entre la plate-forme et le casse-tête chinois. Je ne vous en dis pas plus ; à vous de vous montrer malins… A demain ! (oui, j’ai repris un rythme quotidien pour le moment !)

Continuity.JPG

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 15:43

Today I’m listening to White Christmas, by Frank Sinatra (Christmas Spirit !)

 

Demain c’est Noël! Demain c’est Noël! Joie !

 

Désolée d’avoir encore laissé passer deux jours avant de publier ma dose réglementaire de bêtises, je pense que la meilleure solution pour que j’arrête de m’excuser en permanence est d’annoncer qu’à l’avenir je ne publierai qu’un article tous les deux jours… Ce sera plus simple ! Surtout que là c’est les vacances de Noël en famille, que tout le monde est survolté par la préparation du réveillon de Noël et que j’ai retrouvé avec ravissement parents, cousins etc… Donc forcément je m’ennuie moins qu’au bureau, et par corollaire : je passe moins de temps sur Internet !

 

Pourtant, il y a un site sur lequel je vais régulièrement en espérant de nouvelles mises à jour : The Oatmeal. Vous y trouverez toutes sortes de quizzes et de mini-BDs sur des thèmes variés, toujours décalés, drôles et addictifs. Exemple : La terrible vérité à propos du Papa Noël, Pourquoi je préfèrerais me prendre un coup à l’entrejambe plutôt qu’appeler le service clientèle, ou Combien de bactéries prolifèrent actuellement sur votre téléphone portable ? Certes, c’est en anglais, mais les dessins rendent le tout plutôt compréhensible. Je suis fan. Je suis accro. Je t’aime, Oatmeal !

 

Pour la petite marrade du jeudi (oui, c’est un nouveau concept), je vous propose un site très spécial que j’ai entraperçu sans trop y croire sur Facebook : Pour la liberté de la fesse. « Sans une fesse libre, aucun combat ne peut être entendu », nous disent des étudiants de Sciences-Po Lille qui se prennent en photo dans les quatre coins du monde, la fesse à l’air. Régressif et amusant ; le panorama vaut le coup d’œil ;)


fesse.jpg
 

Et parce qu’à Noël, on a souvent affaire à la famille, pour le meilleur et pour le pire, voici le meilleur. My Parents were Awesome publie des photos envoyés par des internautes, qui sont tombés avec stupeur (j’imagine !) sur des photos de leurs parents jeunes et dans le vent. Eh oui, vos parents ont été cools un jour. Cools, paumés, décadents, sages, coincés, rebelles, boutonneux et j’en passe. C’est rassurant, finalement. On ne naît pas adulte, on le devient… Autant profiter de tout ce qu’il y a avant !

12.jpg  13

 
Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 16:40

Today I’m listening to The Girl Got Hot, by Weezer


Dure journée aujourd’hui: c’est le repas de Noël dans mon entreprise ! De 13h30 à 15 heures, nous étions donc attablés aux tables de la cafétéria, recouvertes pour l’occasion de belles nappes blanches, avec des couverts un peu design. Nous avons dégusté foie gras, écrevisses, noix de Saint-Jacques, bœuf mijoté et fondant au chocolat, cœur chocolat blanc… Le tout pour la modique somme de 6 euros, merci le restaurant d’entreprise ! Par contre, l’après-midi de « travail » est un peu passée à la trappe… Alors, comme je ne débordais pas d’idées aujourd’hui et qu’une bonne tranche de marrade, ça fait toujours du bien, je suis allée faire un p’tit tour sur Hot or Not… Pour rappel, le principe du site est d'attribuer une note à des inconnus en fonction d'une photo d'eux et de quelques lignes de présentation. Dans un de mes posts précédents, j’y avais quand même trouvé de sacrés énergumènes. Eh bien là encore, je n’ai pas été déçue !


Bimbo-copie-1.JPG

Mon nom est Karena mais le nom était pris alors Carmen Luvana est ma star favorite alors… Voyons voir, essai… Si vous êtes une personne coincée dans le passé, allez de l’avant, vous ne pouvez pas changer une seconde du passé alors que vous pouvez changer toutes les secondes du présent ! Une fois que vous atteignez 50 ans, votre vie est à demi-finie puisque de nos jours personne ne dépasse 100 ans, donc vivez chaque jour à fond, moi c’est ce que je fais ! Je pense aussi que peu importe si vous êtes beau ou pas, quand vous notez une personne gardez en tête que tout le monde a quelque chose de merveilleux, à l’intérieur ou à l’extérieur ! La beauté physique ne veut rien dire sans la beauté intérieure !

C’est officiel : les Barbie existent vraiment.

Culotte.JPG

Non mais on voit ta culotte là! Enfin j'espère que c'est bien ta culotte...


Regret.JPG

Rencontre-moi, tu ne le regretteras pas.
Tu veux parier?

Power.JPG

S’il vous plaît, uniquement des femmes incroyables, capables de mener une conversation intelligente. Si vous avez un passé encombrant, si vous êtes sexuellement inhibée ou si vous avez des problèmes avec les hommes, ne me contactez pas, s’il vous plaît.

Pas de risques. Je n’aime pas les hommes qui ont mauvais goût en termes de cravate.

Mamie.JPG


Mailot de bain+lunettes sérieuses: Marie Curie à la plage. Comment ça, ce n'était pas l'effet recherché?

Taiwan.JPG

Salut tout le monde ! Je m’appelle Ben, je viens de Thaïlande, je mesure 5’44’’ et je pèse 125 livres (ah, les Anglo-saxons et leur système de mesure à la noix !) Je suis intéressé par le fait de rencontrer des gens, de voyager le plus possible. J’aimerais prendre des risques, et la vie est dangereuse. Qui n’est pas dangereux ? Dîtes-moi si je suis celui que vous cherchez !

Du coup, pour prendre des risques, il fait du mini vélo. Quel casse-cou.

Leopard.JPG


Très chic, cette tenue. Jane cherche un Tarzan qui n’a pas froid aux yeux (ni aux jambes).

Tatoo.JPG


Cette jeune fille nous apprend qu’elle cherche à rejoindre l’armée américaine depuis 4 ans mais que leur politique anti-tatouage rend la chose impossible. Incroyable, je ne savais pas qu’à cause d’un tatouage sur le bras, on pouvait être interdit d’armée ! Une bonne solution pour ceux qui veulent être réformés…


Quoi.JPG



Ok, donc apparemment je plais plus aux filles habillé en rugbyman qu’en costume. Cela veut-il dire que James Bond aurait encore plus de succès s’il portait des habits de rugby ?
Tu ne comprends pas bien, je crois. Daniel Craig et Pierce Brosnan ne peuvent pas avoir plus de succès, ils sont déjà au top. En pyjama comme en string ficelle.

Et merci Internet de mettre tous ces gens étranges sur mon chemin...

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 17:07

Today I’m listening to Made for loving you, by Kiss


Ce matin, la journée s’annonçait juste parfaite. Pourquoi ? Parce que j’avais bien dormi, parce que j’avais souhaité bonne chance à Coloc pour son premier jour de nouveau stage en partant, et surtout parce qu’une fois arrivée au boulot, la méga tuile : panne réseau générale ! Plus d’Internet, plus de boîte mail, plus de logiciel comptable ni même de serveur pour récupérer les documents. Pas de travail non plus du coup ! Et c’est là que mes collègues m’ont proposé de jouer… On s’est donc enchaîné les parties de Sonic à l’ancienne, de Pacman, de Yéti sports et autres Busted grâce à la clé USB d’une de mes collègues où étaient stockées toutes ces joyeusetés. Même les humains qui n’ont pas spécialement un profil de gamer se tournent vers les jeux pour contrer l’ennui. C’est pourquoi aujourd’hui je vous en suggère un, qui pourra vous être utile dans ce but : Icycle.

 

Icycle.JPG


Dans ce jeu bien de saison (c’est-à-dire glacial, ma bonne dame !), on aide un petit monsieur tout congelé à traverser à bicyclette un paysage polaire fait de vagues, de stalagmites et de flocons de neige. C’est à la fois poétique et drôle, et surtout ça risque de vous occuper un moment !


Au fait, ça avance vos cadeaux de Noël ? Si vous aimez les objets ou vêtements faits à la main, vintage et un peu bobo, et que vous vivez aux Etats-Unis, rendez-vous sur Etsy, où vous pouvez aussi bien acheter que vendre vos « créations ». 20 000 vendeurs s’y bousculent pour vous proposer leurs merveilles. Mais si vous voulez rire un bon coup, allez plutôt sur Regretsy, dont le sous-titre est « Fait main ? On dirait que tu l’as fabriqué avec tes pieds ! » Ce site liste tous les ratés trouvés sur Etsy : les pulls improbables, les œuvres arts douteuses, les objets au comble du kitsch. De quoi vous donner de fausses bonnes idées pour Noël !

 

catprint.jpg



Splendide, on ressent bien le plaisir que le chaton trouve à ce pincement du haut du crâne...

potter.jpg

             
               Harry Potter à l'Ecole des Pervers. Le pire, c'est que je suis sûre que ça existe!


semi.jpg
    Merci Thérèse, une serpillière! Non Pierre, c'est un gilet. *Le Père Noël est une ordure*

spin.jpg



Très jolis, ces médaillons décoratifs composés de CDs à votre effigie. "L'artiste" réclame quand même 2 semaines pour les fabriquer à partir de la réception des photos. Dont 14 jours, 23 heures
                                                           et 30 minutes de glande.


vierge.jpg


                 Ce sera parfait au-dessus de la crèche, pour célébrer la naissance de l'enfant-Calamar.


Ce qui embêtant, à Noël, c’est qu’il faut souhaiter les meilleurs vœux à tout le monde, à la famille, aux amis, voire aux collègues. Et puis au 31 Décembre, rebelote ! C’est pour ça que c’est quand même pratique, Facebook ; tout le monde change son statut dans la nuit du 24 au 25 et du 31 au 1er, et voilà, mission accomplie ! Avant, on pouvait envoyer un mail ou un SMS groupé, mais il fallait sélectionner qui figurait dans la liste des destinataires, parfois on n’avait pas l’adresse ou le numéro, et puis c’était long… Pourtant, malgré cette incroyable avancée technique vers une communication encore plus superficielle et globale que représente FB ! , j’ai eu vent d’un nouveau concept, exprimant un gros ras-le-bol de FB et autres réseaux sociaux : Seppukoo.

 

seppuku.jpg


La répartition géographique des Seppukoo ayant déjà eu lieu; visiblement, l'Australie en a ras-le-bol de Facebook.

Dans la plus pure tradition des Samouraïs qui préféraient s’ouvrir l’abdomen d’un coup de sabre transversal plutôt que de tomber à la merci de leurs ennemis, Seppukoo vous permet d’effectuer un « suicide social » censé, comme le seppuku japonais, vous conférer honneur et dignité. Il s’agit en fait de se désinscrire de Facebook et ensuite de gagner des points en convainquant d’autres gens de faire de même. Un mémorial virtuel et une place dans le classement du site se souviendront de vous à jamais. Bon, en fait, même si vous vous faîtes Seppukoo, votre compte Facebook ne disparaît pas et vous pouvez y retourner quelques minutes après… Parions que Seppukoo n’est qu’une micro-tendance qui ne va pas durer ; cependant, les départs de Facebook se multiplient. L’article paru dans le Glamour de Janvier à ce sujet explique notamment que les très jeunes se mettent à quitter Facebook pour Twitter, par exemple, car… leurs parents arrivent sur le site ! Eh oui, dès qu’il y a les parents, les collègues et la prof de maths, c’est beaucoup moins fun, tout de suite. En attendant le prochain phénomène social qui nous excitera un peu !

 



Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 11:56

Today I’m listening to Mmm Bop, by the Hanson Brothers


Je me rends compte aujourd’hui qu’il manque deux choses à ce blog, et la première, c’est du paranormal. J’avoue que les mystères des civilisations, les extraterrestres et le Nouvel Ordre Mondial (New World Order ou NWO) me fascinent : je tombe en arrêt devant des sites étranges que je lis avidement tout en ne croyant pas un mot de ce qui est dit. Mais ce que j’aime dans ce « paranormal », c’est qu’il ré enchante un peu le monde, qu’il laisse la place à de doux rêveurs de s’exprimer et de rêver la réalité. Et un de sites les plus merveilleux, au sens premier du terme, que j’ai trouvés, c’est Dinosoria. Sur ce site aussi appelé Terra Nova, qui se décrit comme « Ludo-Educatif pour toute la famille » et un lieu où « la Terre livre tous ses secrets », vous trouverez un peu de tout : de la biologie, de la géologie, de l’astronomie… Bref, l’ambition du site est de couvrir tous les aspects scientifiques de notre monde d’une façon accessible à tous. C’est pour cela que Dinosoria s’attaque aussi… aux mystères ! Tadadam !

 

Socotra

Les arbres de l'île de Socotra, au large du Yemen, ont un petit air pas très orthodoxe...

Car comme le dit si bien le site, « de nombreuses énigmes de notre histoire restent encore aujourd'hui non élucidées malgré les progrès de la science. En effet, certains évènements résistent à toute explication rationnelle. » C’est-à-dire qu’il y a des hypothèses, mais qu’aucune ne peut être prouvée ou n’est à 100% satisfaisante. Dinosoria entend donc nous les présenter pour que nous nous fassions notre propre opinion. C’est plutôt bien fait, car la gamme d’énigmes proposées va des grands classiques (le Loch Ness, le Triangle des Bermudes) à des mystères plus confidentiels (les Chupacabras, les statues qui pleurent). Bon,  le site aime bien jouer à se faire peur et accueille avec plaisir certaines hypothèses un peu farfelues (avec une prédilection pour les extraterrestres omnipotents), mais il arrive quand même à coller aux faits et à rester objectif. Les articles sont abondamment illustrés et assez bien documentés. Soit vous ne croyez pas aux extraterrestres et aux monstres de légende, et vous trouvez un intérêt culturel ou divertissant à ces histoires ; soit vous laissez la porte entrouverte et vous vous laissez troubler… La section « Enigmes historiques » ravira tous les types de lecteurs en revenant sur de grandes affaires qui suscitent toujours l’intérêt : la papesse Jeanne a-t-elle réellement existé ? Le Roi Arthur a-t-il existé ? Mata Hari, espionne et/ou courtisane ? Suspense…


Nessie.JPG

Une des photos les plus connues du supposé Nessie... Brr!

Et la deuxième chose qui manque à ce blog, la voici : des gens qui torturent des animaux. Psychologiquement, je précise. Merci au site Pets who want to kill themselves (Des animaux qui veulent se suicider), qui dénonce l’ignoble souffrance de pauvres bêtes obligées par leurs maître de porter des chapeaux et autres accessoires, de poser dans des positions stupides ou même tout simplement de supporter des imbéciles au quotidien. Pauvres, pauvres animaux. C’est bientôt Noël, un petit geste : laissez-les partir, abandonnez-les !

tutu   thanks.jpg

 

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 17:14

Aujourd’hui I’m listening to Heart of Glass, by Blondie

 

Encore une fois, honte à moi, pas d’articles hier… Bon, je suis sure que vous avez survécu allègrement sans votre dose d’idioties quotidienne, mais j’ai le sens des responsabilités… Donc aujourd’hui je publierai deux articles, oui, deux. Je m’y engage. Sur la vie de ma reum, comme disent les jeunes.

 

Et pour commencer celui-ci, voici le nouveau clip de l’UMP, qui nous invite à « changer le monde à leur côté ». Ce qui est bien avec l’UMP, c’est qu’ils ont toujours un temps d’avance sur leurs copains : maintenant, ils incluent la parodie dans le clip lui-même, pour gagner du temps…



 

Je vous propose aussi un outil fabuleux pour décorer votre site ou lancer des chaînes de mails inutiles : Dark Roasted Blend. Le sous-titre : « Weird and Wonderful things », des choses étranges et merveilleuses. Rangées par catégories (célébrités, nourriture, art, animaux, musique…), vous y trouverez des dossiers de photos toutes plus improbables les unes que les autres. Du genre, les aliments les plus étranges que Mc Donalds vend à travers le monde ou bien les lieux les plus reculés du monde. A la fois intéressant, ludique et dépaysant : un plaisir à consulter !

 

panda.jpg

Un panda à la naissance…

 

Et pour finir ce post placé sous le signe de l’étrange, voici Mystery Google, ou Google version bug de la Matrice… Le principe de ce « faux Google », crée par Google lui-même en tant que « blague », c’est que quand vous faîtes une recherche, vous obtenez le résultat de la recherche précédente. Par exemple, vous tapez « Japon » et vous pouvez tomber sur la page Wikipedia du jeu PC très populaire des années 90, Where in the world is Carmen Santiago ? (Où dans le monde se trouve Carmen Santiago) ! Et l’internaute qui fera une recherche après vous, peu importe le sujet, tombera sur un site en rapport avec le Japon… Le petit plus étonnant, c’est que ce site regorge de petits « trucs » bizarroïdes, par exemple si vous recherchez « Google », il vous répond : « Non. Mystery Google. » Vous cherchez « Mystery Google », il répond : « C’est le site où vous vous trouvez ». Il y a encore plein d’autres subtilités de geek du même genre à découvrir, si vous vous en sentez la curiosité (et si vous aussi vous n’avez pas de vie le samedi après-midi)…

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article

Présentation

  • : Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • : Parce que l'ennui, vous connaissez, et que vous voulez un moyen de lutter. Parce que je ne vous laisserai pas tomber! Parce qu'avec un peu de chance, vous esquisserez un demi-sourire en parcourant ce blog. Parce que moi aussi ça m'occupe de l'écrire... Pourquoi pas?
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories