Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 12:26

C’est bon, j’ai effectué une bonne nuit de sommeil réparatrice, me voici en pleine forme ce matin… Hier soir, on s’est fait un petit film « frissons » avec ma Coloc : Signes, de Night Shyamalan (le Village, Phénomènes, Sixième Sens…) Je vous accorde que ce n’est pas un film d’horreur en soi, mais moi il me fait bien flipper quand même. En plus il parle d’extraterrestres, un de mes sujets fétiches ;) Au début, Coloc disait ne pas avoir peur, que les « extraterrestres, ça ne lui faisait rien ». Je lui ai donc proposé un pari, connaissant sa propension aux mauvais rêves. Tu ne fais pas de cauchemars, je te fais un crumble pomme/poires cette semaine. Tu passes une mauvaise nuit, c’est toi qui m’en fais un. Devinez qui va se régaler demain soir ?

 

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais Deezer est en train de se mettre à la pub. A présent, le site d’écoute de musique en ligne gratuit intercale parfois des pubs audio entre deux chansons d’une playlist, par exemple. Ce n’est pas encore trop gênant, mais ça pourrait le devenir. Il semble en effet assez probable qu’au vu de son succès, Deezer se mette à différencier utilisation gratuite et utilisation payante, sous forme d’un forfait à l’année par exemple. Mais moi, je n’ai pas envie de payer pour écouter librement de la musique. Direction Fairtilizer. Fairtilizer, c’est un peu le même principe que Deezer, mais pas tout à fait. Le site l’annonce: c’est un Do It Yourself Music Club. Ici, les artistes débutants peuvent constituer une page personnelle où proposer leurs titres en libre écoute et se faire connaître. Pas de chansons old school ou de grands groupes donc, mais plutôt des débutants qui montent et des pépites à découvrir. On y trouve aussi des récents succès des scènes pop, électro, rock, rap… tels que La Roux, Pony Pony Run Run, Phoenix, Gossip, Florence and The Machine… Utilisation totalement gratuite, et morceaux parfois proposés en téléchargement, gratuit également : il ne faut donc pas s’étonner de la popularité grandissante de Fairtilizer. C’est bon, je l’ai adopté. Il me fait découvrir plein de groupes sympas et ne m’impose pas du pub, lui. Nah.

 

Voici d’ailleurs deux de mes récentes découvertes, que j’écoute en boucle en ce moment :

Spins like Teen Spirit, by Faroff


Ou comment des Anglais de Cambridge mixent allègrement du Nirvana avec du Florida (Right Round)… Audacieux !

Sugar Man, by Rodriguez

Une étrange chanson qui mêle une belle mélodie et des bruits étranges, sous forme d’appel à un mystérieux Sugar Man…

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 19:24

Ah, le vendredi soir… On a besoin de relâcher la pression de la semaine et de penser à autre chose… Quoi de mieux pour cela qu’un bon vieux Open Bar Lillois d’école de commerce ? Rien. C’était vraiment génial, mais je pense avoir oublié mon cerveau dans le train à l’aller. C’est pourquoi l’article d’aujourd’hui est dédié à un blog absolument génial, au titre en conséquence : Tu mourras moins bête.

Dans ce blog, la dessinatrice Marion Montaigne s’attaque chaque jour crayons en main à une question cruciale en rapport avec la science, à laquelle elle répond à la fois sérieusement mais avec un humour féroce qui fait mouche. Entre autres, Si une bombe atomique tombe sur Paris, ai-je une chance de survivre ? ou bien Comment les philosophes grecs anciens expliquaient-ils la procréation, ou comment fait-on les bébés selon Aristote et Platon ?

Les illustrations sont très drôles et les articles sont toujours intéressants, et très bien racontés. Ca y est, je crois que mon cerveau est revenu ! Ma question préférée, pour finir : Quel est l’animal le plus fort du monde ? , où vous pourrez découvrir cet animal fier et imposant, le Tardigrade!…

 

Hier, je lisais un article de Libé qui parlait des « mèmes ». Qu’est ce qu’un même ? Je vous renvoie vers la page Wikipédia pour plus de détails, mais grosso modo c’est un élément culturel commun à un groupe de personnes qui se transmet par l’imitation, le détournement, la parodie, le tout sur le Web. Le site Know Your Meme, en anglais, entend référencer tous ces mini phénomènes ou « buzz » qui ont agité le web pendant un temps plus ou moins longs, qui ont fait que vous avez rejoint un groupe Facebook, reçu une chaîne de mails marrante ou bien juste ri en voyant une vidéo Youtube. Par exemple, le « Monorail Cat » : ce chat dont les pattes sont invisibles et qui a donc l’air d’un long tube de poils a donné lieu à une multitude d’images similaires depuis 2006, date à laquelle est apparue la première image. Know Your Meme vous raconte comment est né le « même », sa courbe d’intérêt au fil du temps et ses dérivés.



 

Autre exemple : The D*ck in a box, le Pénis dans une boîte… Ce faux clip crée et joué/chanté par Justin Timberlake et Andy Samberg parodie les clips de « lovers » R&B du début des années 1990 avec des paroles et un concept uniques : « Tu sais que c’est Noël bébé, et que mon cœur t’est grand ouvert ; je vais t’offrir quelque chose pour que tu saches à quoi je pense… Regarde à l’intérieur [du cadeau], c’est mon d*ck dans une boîte… » Visuellement, ça vaut le détour, promis, ne serait-ce que pour Justin avec une barbe et des rouflaquettes, et une chemise orange sous un costume gris, très late 80ies !



 

Le site est très bien documenté avec plus de 1500 références, de quoi vous distraire au moins jusqu’à demain… Quant à moi, je vais manger un peu de la bonne soupe de ma Coloc, glander jusqu’à 21 heures et dormir pour être en forme demain, révisions du Gmat obligent ! Bon samedi soir à tous les gens suffisamment réveillés ;)

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 16:53

Aujourd’hui, je suis allée sur VDM.fr, ravie à l’idée de me distraire ainsi 10 bonnes minutes avant de devoir me (re)mettre au travail. Hélas, aucune nouvelle VDM n’avait été postée… Ca m’est arrivé 12 fois aujourd’hui. VDM

 

Eh oui, je ne compte plus le nombre de fois où VDM a déçu mon espoir fou de trouver une distraction pour éviter de devoir vraiment faire quelque chose. Le matin, il y a des nouvelles VDM, le midi aussi. Mais entre ? C’est là que DTC (anciennement Bash.fr) entre en jeu. DTC, c’est un site de geeks, pour des geeks, et par des geeks. Alors si vous n’avez pas une petite fibre The Big Bang Theory, pas sûr qu’il vous fasse rire. Autrement, enjoy !

 

Le principe de DTC (Dans Ton Chat, ou Dans Ton C*l, c’est selon), c’est de recenser les meilleures phrases (quotes) tirées de vraies conversations sur Internet (chats), entre vrais gens. Par meilleures, j’entends bien sûr les plus drôles. Ce sont les perles des chats, si vous voulez, mais plutôt des chats « privés », entre amis, qui se vannent entre eux.

 

Exemple concret :

 

#8619 (+) 4436/5398/8 (-)


<Hugo> Ptin je deteste les emoticone de cul!!!!!!
<Gradoubl> Si parfois c'est marrant qud meme
<Hugo> sauf qud tu parle a une fille que tu trouve très joli, que ta envi de sortir avc et qui est un peu coincé
<Hugo> et que tu lui demande ou elle haBITE!!!

 

Vous avez ri ? Parfait, votez  « + » au compteur situé au-dessus de la quote! Vous n’avez pas ri ? Dommage. Vous pouvez alors voter « - » pour exprimer votre absence de réaction. Précision, un émoticon(ou une émoticone), ce sont les petits dessins qui apparaissent à la place d’une suite de caractères du clavier, comme un smiley J

 

Autre exemple, de circonstance celui-là ! :

 

#8875 (+) 8323/9513/9 (-)


<nostalgeek> Non mais moi j'ai bien aimé Twilight.
<nostalgeek> Si toutes les filles vont le voir elle vont aimer tous les mecs tout blancs et mystérieux
<nostalgeek> Les vampires, donc
<nostalgeek> Mais ils existent pas. Elles vont se rabattre sur quoi alors?
<nostalgeek> Les geeks.

 

CQFD.

 

Bon, pour profiter pleinement de l’humour mi-subtil/mi-bourrin de DTC, il vaut mieux maîtriser quelques abréviations de base. Voici de quoi vous sentir à l’aise :

·        IRL= In Real Life, dans la vraie vie, par opposition au monde du chat.

·        Une LAN (Local Area Network), c’est le fait de jouer à un jeu d’ordinateur en réseau à plusieurs (Counter Strike, ou CS, par exemple).

·        Etre familier de la plupart des smileys, même des plus obscurs : ainsi, « o/  » signifie qu’on ne tape qu’à une main, par opposition à \o/ (happy !) Bon, quant à savoir ce que la personne fait avec l’autre main…

·        Windows, c’est nul.

·        Dans ce monde à part, ce qui est étrange, ce n’est pas d’avoir oublié quel jour on est parce qu’on joue 8 heures par jour, mais bien… d’avoir une copine. Illustration :

 

#7552 (+) 3453/4645/7 (-)


<Gromuald> je veu une petit copine ...
<Deuskull> Bof, tu sais, les petites copines, c'est comme télécharger un pr0n avec du 56k, c'est long, très très long et tu sais jamais sur quoi tu vas tomber ...
<Deuskull> Au pire, t'as les prostituées, c'est comme l'Adsl, c'est plus rapide mais c'est plus cher mais le truc, c'est que tu ne sais pas non plus sur quoi tu vas tomber ...
<Deuskull> Mais bon, vu ta tête, t'auras jamais Internet ...

 

·        Il y a des filles aussi sur les chats, et si les g33ks masculins parlent le plus souvent de leur copine comme d’une dinde qui ne sait même pas programmer, les g33ks filles présentes ne se laissent pas faire…

 

#7514 (+) 4945/5825/9 (-)


00h11 <Virgile> Hum, Je t'aime.
00h23 <Virgile> Tu ne me réponds pas ?
00h24 <Oo-Anna-Luisa-oO> J'attendais d'avoir fini de rire.

 

Bonne lecture, vous allez voir, c’est prenant… Et si vous vous ennuyez toujours, haut les cœurs : il y a toujours le jeu Tamale Loco : Rumble in the desert ! Ce jeu délirant se déroule au Mexique et vous met dans la peau d’un loup porteur d’un sombrero, qui doit réunir tous les ingrédients nécessaires à la préparation de burritos (tomates, haricots, galettes de mais etc…) Mais des chats, des taureaux et autres animaux belliqueux vont lui mettre des bâtons dans les roues. C’est un jeu de plate-forme classique, où il faut sauter de palier en palier pour récupérer les ingrédients, et tuer ses ennemis en leur sautant sur la tête. A jouer, il est très agréable, très fluide, et difficile juste ce qu’il faut. Le méga plus : il y a un deuxième volet, sobrement intitulé Tamale Loco : Rumble in the Desert II !

 

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 10:13

 



En mars 2009, il a été recensé 1,5 milliards d'utilisateurs d'Internet dans le monde, d'après Wikipedia. Mais que signifie le fait qu'un quart de la population mondiale surfe sur la Toile? Le Gary's Social Media Count illustre de façon concrète l'activité frénétique des utilisateurs du web.

Gary Hayes a commencé sa carrière dans le développement des médias sur Internet et s’intéresse également au développement de jeux et de mondes virtuels. Son application fonctionne grâce aux données de moteurs préexistants et aux statistiques les plus récentes concernant le « web social » : Facebook, Myspace, Twitter, etc…, ainsi que la téléphonie mobile et les jeux en ligne. « Pendant les X secondes que vous avez passées sur cette page Web, il y a eu… » Tant de nouveaux blogs, tant de nouvelles pages Facebook…

Cette déferlante de vie impersonnelle et affichée, partagée à tout bout de champ, effraie un peu. Bon, il se trouve que moi aussi j’ai crée un blog, alors je fais partie des statistiques. Une idée de prochaine application à développer, Gary : pouvoir affiner les données et comprendre ce que les gens partagent… Des images de leur femme nue ? Des caricatures de Barack Obama ? Des recettes de cuisine ? On veut tout savoir !



Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 11:16

Quand j’avais 10 ans, on a eu notre premier ordinateur à la maison. Une antique bécane qui supportait néanmoins quelques jeux basiques et qui était bien suffisante pour le traitement de texte. A 12 ans, Internet a été installé. Joie ! Bonheur ! Des heures et des heures de surf en perspective, du chat, des mails, quelques déconvenues, beaucoup de surprises, et des millions de nouveaux amis. Je postais allègrement sur des forums sur tout et n’importe quoi, racontant ma vie à des inconnus avec un sentiment jouissif d’anonymat et d’impunité. Sur Internet, j’étais quelqu’un d’autre. Docteur Teenage et Miss Malice.

 

Et puis avant-hier, j’ai eu une idée brillante : taper dans Google un de mes anciens pseudonymes fétiches pour voir ce qui ressortait, à la manière des recruteurs qui tapent le nom des candidats dans les moteurs de recherche pour vérifier qu’aucun cadavre ne ressort du placard. Eh bien, je n’ai pas été déçue. J’ai senti le rouge me monter aux joues en plein open space. Qui était ce cliché vivant de l’ado futile, pas drôle, provocatrice et bourrée de complexes ? Moi, c’était moi. Qui ponctue de « lol » la moindre phrase. Qui qualifie « d’amie » une inconnue de forum dont j’ai oublié jusqu’au pseudo. Le pire : qui poste un message sur le thème « Moi dans 10 ans » âgée de 17 ans, que je vous re-transcris ici. J’ai 23 ans, pour info.

 

« Ca me fera 27 ans, j'aimerais bien être sortie de Sciences Po, Hec ou autre lol...

Bon, j’ai fait une autre école de commerce, moins bonne, mais admettons.

Quelques très bons potes...

Quelques, effectivement.

Pas d'enfants encore ou alors juste un (lol).

C’est plutôt parti pour « pas ».

Un chat trop sympa.

Il est mort, mon chat. Il y a deux ans.

Un appart????

En location, ouais. Merci Papa et Maman !

Biz à tous.

C’est ça, bisous ! »

 

Bon, encore, dans mon cas, il n’y a que moi qui me souvienne de mes anciens pseudos. Mais les gens qui ont utilisé leur vrai nom lors de diverses activités ? Et c’est là que j’ai découvert Réputation Squad : « La solution que vous attendiez pour gérer votre réputation en ligne ». Aïe. Le concept du site est le suivant : tout ce que vous faîtes sur Internet est facilement traçable et susceptible de réapparaître à tout moment, que ce soit sous votre vrai nom ou sous un pseudo assez évident (du type identifiant mail, pseudo@hotmail.fr par exemple). Reputation squad vous propose de faire un point sur votre réputation (qu’est ce qui apparaît quand on tape votre nom ?), de la surveiller régulièrement, et même d’effacer les « liens » gênants pour la modique somme de 30 euros le lien. C’est là que ça devient éthiquement dérangeant : le site vous propose soit d’écrire au webmaster du site où vous figurez pour qu’il supprime l’article/le message/la référence embarrassante, soit de vous créer une fausse réputation virtuelle à coups de blogs bidons et de messages « fake » pour noyer les références qui vous gênaient sous un fatras d’appréciations positives.


Pratique, bien sûr : vous pouvez par exemple disparaître du site Rencontres-coquines-dans-votre-région en un clin d’œil, ce qui est appréciable. Mais il est tout aussi simple de créer un ensemble de liens et de contenus qui vous décrivent comme quelqu’un de formidable, même si vous aimez un peu trop les petits garçons. Alors méfiance, bien sûr : méfiance envers les candidats que vous recrutez, envers les gens avec qui vous échangez sur Internet, et méfiance envers vous-même, les sites que vous fréquentez et les messages que vous y laissez. Pas besoin d’être Lisbeth Salander pour avoir une petite idée de ce que vous trafiquez sur Internet. Car contrairement à ce que voudraient nous faire croire certains politiques, c’est loin d’être une zone de non-droit.

Autre proposition de Reputation Squad: surveiller la réputation en ligne de votre enfant! Slogan-clé: « Ne laissez pas le hasard et la légèreté de la jeunesse décider de l'avenir de votre enfant. » Certes. Mais fliquer son ado, est-ce moral, et est-ce bien utile ? C’est tentant, c’est vrai, mais d’après moi, cela devrait arriver en dernier recours, quand on a déjà l’impression d’avoir un potentiel inconnu en face de soi. Et puis, si votre enfant ne veut pas que vous sachiez ce qu’il fait, il y a de grandes chances pour qu’effectivement, vous ne le sachiez jamais. Il peut se cacher dans la grande jungle d’Internet à coups de pseudos multiples et d’effacement d’historique de navigation, lui qui est né souris entre les mains…

 

A l’inverse, il y a aussi des ados qui s’en fichent qu’on les trouve, et qui l’espèrent même, à grands coups de photos d’eux-même, de blogs et de pages Facebook. Cependant, ceux qui figurent sur le site des Skybeurk Awards ont beau tenir un blog, je ne pense pas qu’ils soient ravis d’être mis ainsi dans la lumière. Le principe de Skybeurk est simple : référencer les pires Skyblogs (blogs du site Skyrock), selon différentes catégories (les blogs de boulets, les blogs de « caillera », les blogs de « gothik satanik »…) C’est un peu bête et méchant mais on y trouve de belles pépites. Just be glad you’re not their parents !

 

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 11:20

Et voilà une nouvelle semaine qui commence ! Dans la joie, la bonne humeur et un froid modéré (le manteau devient optionnel) ! Pour égayer l’ambiance parfois morose au travail, je vous propose un jeu stupide mais très prenant trouvé sur Internet : Celebrity Pedigree. Le but ? Gérer un chenil en faisant se reproduire vos chiens entre eux, en les vendant/achetant, en tenant compte de leurs forces et faiblesses… Le détail qui tue : ces chiens ont des têtes de célébrités. On peut donc acheter une femelle Pooch Spice, qui la tête de Victoria Beckham, pour 7 500 £ ; ou bien une Lassie Allen pour 20 000 £. Les croisements réalisés sont très marrants à observer… Si on en croit le jeu, l’enfant de deux canons peut se révéler plus que moyen ; Shiloh Nouvel Jolie-Pitt a-t-elle du souci à se faire (ses deux parents sont représentés dans le jeu) ?

 
Celebrity pedigree


Sinon, sur le site des Inrocks, j’ai lu un superbe article de Jean-Marc Lalanne consacré à L’ado dans le cinéma US. Il raconte les sources d’inspiration des films mettant en scène des adolescents ou à destination du public adolescent ; revient sur les trois films fondateurs, d’après lui, de l’importance de l’ado dans le cinéma Outre-Atlantique : La Fureur de Vivre, La Fièvre dans le sang et Thé et Sympathie. Puis il décrit l’ambiguïté du personnage de l’ado, et particulièrement des filles, dans le cinéma américain contemporain : souvent blasé, cynique, et désemparé. Cet article m’a donné envie de revoir The Virgin Suicides de Sofia Coppola, qui sublime le personnage de la jeune fille à la fois en fleurs et déjà fanée.


   
 

Enfin, je voulais vous faire partager un blog très surprenant que j’ai découvert cet été et qui m’a vraiment passionnée : Halendid, le blog de David Abadie, un Français de 38 ans qui s’est lancé à l’été 2008 dans un trek de 15 jours à travers l’Islande. Déjà, l’Islande, à part les geysers et le froid, ça ne me disait rien. Moi qui déteste la randonnée et également vivre dans la nature (camping, pique-nique…), je le trouvais vraiment bien bête, ce monsieur, d’aller crapahuter à travers cette île inhospitalière. Puis j’ai commencé à lire son blog qui raconte son périple au jour le jour : la claque ! Rien à voir avec une randonnée à la montagne le week-end : à cause du climat, de la fatigue, des insectes, il s’agit réellement d’une expérience extrême. David Abadie a une bonne plume agréable et vive, il a ajouté en outre des photos splendides de glaciers et de sources chaudes qui semblent provenir d’un autre monde, un monde enchanté. Son blog est très prenant et dépaysant, et il m’a même donné envie d’aller me promener du côté de Reykjavik, le temps d’un week-end… En été de préférence !

Halendid 1 
 Halendid 2

 

*UPDATE* : voici une splendide capture d'écran du chenil de ma Coloc, après avoir un peu abusé de la reproduction avec Pamela Anderson...

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 14:20
Ce matin, en faisant mon petit tour quotidien sur Libé pour me "tenir au courant des actualités" (=ne pas passer pour une dinde le midi à table avec les collègues), je suis tombée sur ce lien: 1 000 awesome things, Mille trucs super.

Le concept est très simple: chaque jour, on a droit à un petit bonheur de la vie, un instant qui semble anodin mais qui, en y repensant, fait bel et bien partie du très fermé Club des Mini Miracles de la Vie.

Celui d'aujourd'hui, par exemple, c'est : Lorsque ton nez coule et que quelqu'un te tend un mouchoir. Ah, effectivement, le souvenir de certains moments de solitude et ensuite de gratitude immense me revient... Aujourd'hui, on en est au "truc super" n°636; ils vont dans l'ordre décroissant, et le premier, c'était le n°1000, ça parlait de Broccoflower (le Brocochou, ou comment un épicier s'est trompé en mettant l'étiquette pour des choux de Bruxelles... Bon c'est pas bien traduisible comme blague... Et on n'a pas dit que les bonheurs devaient être vraiment géniaux à chaque fois!)

On peut ainsi commenter chaque petit bonheur en attendant le n°1. J'en ai déjà trouvé deux que je trouve particulièrement attachants: Les gens très très grands. Bon, il se trouve que je mesure presque 1m80, alors les problèmes des grands (et notamment des grandEs), ça me connaît. Alors que quelqu'un "respecte" les gens grands et "les trouve cool", ça fait au chaud au coeur pour moi et mes semblables. Et Cet assortiment de bières diverses et variées que tu retrouves dans ton frigo le lendemain d'une soirée. Ca peut être autre chose que des bières, d'ailleurs, du TGV par exemple (Tequila Gin Vodka). Et non, je ne suis pas une pochtrone! C'est juste que j'ai vécu un an en coloc l'an dernier avec quatre filles dans un appart génial à Lille qui finissait par accueillir pas mal de soirées. Du coup, le seul truc qu'on était à peu près sûr de trouver chez nous, c'était de l'alcool. Plus de pain, plus de Coca Zéro, plus de papier toilettes, mais toujours une bonne bouteille de Malibu (entamée bien sûr) ou de Despé pour oublier tout ça. Ah la la, nostalgie, quand tu nous tiens...

Ce qui est sympa, pour contrebalancer toute cette avalanche de petits miracles quotidiens (faudrait pas que ce soit toxique, tout ce bonheur), c'est de lire Vie de Merde.fr, pour ne pas oublier que
les grands foirages peuvent aussi avoir lieu tous les jours.

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article

Présentation

  • : Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • : Parce que l'ennui, vous connaissez, et que vous voulez un moyen de lutter. Parce que je ne vous laisserai pas tomber! Parce qu'avec un peu de chance, vous esquisserez un demi-sourire en parcourant ce blog. Parce que moi aussi ça m'occupe de l'écrire... Pourquoi pas?
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories