Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 16:55

Aujourd’hui j’écoute Au conditionnel, de Matmatah

 

Les Oscars sont passés, ça y est. Je n’ai toujours pas vu Démineurs, omission à réparer au plus vite. Vendredi soir, je suis allée (enfin) voir Shutter Island avec Coloc. Ah, Scorcese et ses constructions en écho, ses personnages qui ne sont pas ce qu’ils sont et qui se font passer pour d’autres. Pas mal du tout, moins bien que les Infiltrés bien sûr, mais toujours assez bluffant vers la fin. Mais je ne vous spoilerai rien au cas où vous comptiez aller le voir (attention, on va parler de Dachau et d’infanticide).



 

Sinon, le site College Humor s’est amusé à détourner les affiches des films nominés et récompensés aux Oscars, sur cette page. Voici quelques exemples plutôt réussis :


Avatar title

boring-man-tite.jpg

another-bomb-title.jpg

Title.jpg

Inglorious-tite.jpg

they-have-sex-tite.jpg

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 17:16

Aujourd’hui je chantonne Ce n’est qu’un au revoir, mes frères…

 

Last day, donc… Après huit mois et demie à consolider, je quitte le service et ses six personnes, direction le marketing de DVDs… C’est ce qui s’appelle passer du coq à l’âne ! J’ai hâte de commencer mon nouveau stage (ça tombe bien, c’est déjà demain !), mais je suis quand même triste de quitter la conso. Le logiciel comptable ne va pas me manquer, mais les gens, si. Eh oui, je suis une grande sensible…

 

Du coup, l’article d’aujourd’hui sera relativement court, puisqu’il me faut encore serrer un million de mains, envoyer un trillion de mails et faire des adieux déchirants à qui de droit. Pour ne rien vous cacher, ce post sera principalement constitué d’un assortiment de sites web assez chouettes amalgamés sans cohérence aucune. Ce qui ne change pas tellement de d’habitude, finalement.

 

Commençons les festivités avec Intuitor Insultingly Stupid Movie Physics, un site qui attribue des notes aux films qui sortent au cinéma en fonction de leur crédibilité scientifique. Exemple : Avatar, bien qu’offrant un spectacle jugé « incroyable », récolte la mention « obéissant à des lois physiques appartenant clairement à un autre univers ». Oui, le système de transfert de conscience et d’impulsions neuronales dans le corps de son avatar, ça ne les a pas convaincus, à Intuitor… Par contre, le dernier James Bond Quantum of Solace obtient un très honnête PGP-13. Imitant le système américain de notation des films selon la violence ou les références sexuelles qu’ils contiennent, cela signifie qu’ « un enfant de 13 ans peut croire que la physique telle qu’expliquée dans ce film est vraie ; un accompagnement parental est donc souhaité ». Les explications de ces notations et du pourquoi du comment sont très détaillées mais sont en anglais, alors soit vous lisez en travers en hochant la tête d’un air entendu, soit vous êtes bilingue ou très motivé...

 

TRANSITION : la physique nous sert à comprendre notre environnement et nos réactions face à cet environnement. Quelle est donc la réaction d’un enfant face à un chamallow ? (je sais, c’est nul)

 

Voici donc une vidéo (Safe for Work, et pouvant se regarder sans le son !) montrant des enfants devant lesquels on place un chamallow. On leur propose la chose suivante: soit ils le mangent tout de suite, soit ils attendent que l’adulte revienne, et dans ce cas-là ils en auront un autre. Les paris sont ouverts, faîtes vos jeux !

 

 


 

TRANSITION : Faut-il donc être sans cœur pour torturer ainsi d’innocents enfants avec des chamallows ? Les gens sont vraiment MECHANTS. Si on vivait sous un régime SOCIALISTE idéal, les gens auraient autant de chamallows qu’ils le voudraient, et ça serait beaucoup plus simple (et ne chipotez pas, ce n’est absolument pas une simplification éhontée !)

 

Surfant sur la vague certes faiblissante de Vie de Merde et consorts, je vous présente Je suis Méchant. Un site dont l’objectif est de vous faire partager vos mauvaises actions avec les autres. Du genre :

 

Mon prof de maths est un idiot qui s'acharne à me donner plein de travail par pur sadisme alors qu'il sait que je suis très nul dans sa matière . Il a laissé son adresse e-mail pour qu'on lui envoie nos fichiers sur un programme mathématique . Quelle surprise lorsqu'il va recevoir des mails d'inscription sur des sites pornographiques gays ! (par Touch)


Quand j'étais en pensionnat, chacune avait son tour de ménage pour les sols, les toilettes, etc... Quand c'était le tour d'une nana que je n'aimais pas, je faisais exprès de faire à côté des toilettes.
(par Biloute)

 

Ou comment découvrir toute la noirceur de l’âme de gens stupides.

 

Dans un autre genre, les Jeunes Socialistes ont crée leur propre site permettant aux « djeuns » d’y raconter leurs problèmes en large et en travers. Ca s’appelle Vie de Jeunes et c’est pas terrible. Deux exemples :

 

Ma propriétaire refuse que je paye moi même mon loyer car elle ne fais pas confiance aux jeunes… Maintenant il me faut une personne de mon entourage de plus de 40 ans qui accepte d’avancer l’argent pour que ensuite je la rembourse … VDJ

 

Aujourd’hui, je vais faire mes courses à leader price! Je suis jeune enseignant (cadre de la fonction publique), mais à Paris la coloc c’est obligé quand on veut pas mettre la moitié du salaire dans le loyer et shopi c’est quand meme trop cher: pates premier prix jusqu’au weekend! Youpi!

 

Bon, d’accord, ce n’est pas rigolo de manger des pâtes sans arrêt et qu’on ne nous prenne pas au sérieux quand on est jeunes, mais de là à en faire un site…

 

TRANSITION : Tout ça serait encore pire si nous vivions en monarchie sous un roi-soleil despotique ! Passons par-dessus bord les rois, les reines et les petits princes ! (je touche le fond)

 

Pour terminer cet « article », un petit jeu : Wake the Royalty, d’Armor Games encore. Réveillez les têtes couronnées grâce à d’habiles enchaînements de ficelles, bouts de bois et petites roues. Je suis sûre que ça muscle bien mon petit cerveau engourdi par le stage !

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 17:34

Today I’m also listening to Pass that, by Black Kent

 

Attention, tentative de sujet de fond, hautement intelligent (en attendant de reparler de MTV). De temps en temps, je vous propose des jeux pour occuper un peu vos heures creuses, Sophie m’en suggère aussi, on peut même faire du casual gaming sur Facebook, voire sous Windows si on est fan du Solitaire. Mais dans le vaste monde, il y a des gens qui jouent vraiment. A fond. Des gens dont c’est la passion, parfois le métier s’ils sont très très forts. C’est de ces personnes-là que je veux vous parler aujourd’hui (oulà, intro hyper sérieuse).

 

roi licheLe monde des hardcore gamers semble assez fascinant, même si je ne fais que l’effleurer de mon point de vue extérieur. Comment appréhender la complexité d’un jeu comme Word of Warcraft alias Wow, qui compte des millions d’utilisateurs, de quêtes, de personnages, sans s’y plonger sérieusement ? Jouer en ligne ne signifie pas jouer seul, bien au contraire. Pour progresser dans les MMORPG, les jeux de rôle en ligne massivement multi joueurs, il faut être organisé en équipe, c’est-à-dire en guildes. Pour Wow, rien qu’en France, il existe plusieurs centaines de guildes, dont le nombre de membres peut varier de quelques dizaines à une bonne centaine. Pour Dofus, le MMORPG en vogue notamment parmi les moins de 18 ans, mêmes statistiques à la louche. Ca fait du monde, tout de même. Lorsqu’on est un joueur passionné, qui veut faire progresser son personnage et avancer dans le jeu, on cherche à rejoindre des guildes de plus en plus fortes qui pourront mener des actions plus efficaces dans le jeu (du genre tuer un monstre particulièrement vicieux, attaquer un donjon etc…) Et pour intégrer ces guildes, rien ne vaut un bon vieux processus de recrutement à l’ancienne.

 

  • Phase 1 : lire les règles de conduite de la guilde et être sûr de son engagement

 

Cela suppose bien sûr qu’on se soit fixé sur une guilde précise, que ce soit à cause de son niveau, de sa supposée bonne ambiance, d’amis qui s’y trouvent etc… Donc mettons que vous vouliez rejoindre la Guilde des Dark Butors (c’est ma guilde, je fais ce que je veux. Du moment que le nom n’est ni raciste ni injurieux, me précisent WOW et Dofus. Je me limiterai d’ailleurs à l’étude de ces deux jeux). Vous allez faire un tour sur le site et vous trouvez une « charte » ou un « règlement ». Selon les guildes, le contenu peut varier mais en gros vous devez jurer un dévouement indéfectible à l’équipe. La charte de la guilde Wraith, première au classement français de Wow d’après le site Wowprogress, est un bon exemple :

 

Une présence maximum est requise lors des périodes de RUSH. Nous attendons de vous que vous soyez disponible tous les soirs de la semaine de 20h à 2h, ainsi que les samedi et dimanche matin de 9h à 12h et les après-midi de 14h à 18h. Par la suite, nous revenons à des présences plus classique lors de période de farming de 20h à 00h (entre 1 et 3 soirs par semaine, tout dépendra des instances).

 

Les AFK ne sont pas tolérés, les absences répétées, le manque d’attention manifeste, ou tous abus de confiance similaires sont sanctionnés.

 

Quand un Officier demande le silence sur le canal raid, toute conversation doit être interrompue immédiatement.

 

Pouvoir garantir son emploi du temps actuel pour au moins les 6 prochains mois. (Ce qui implique de ne pas apply si vous en avez marre de wow/n'avez plus la motivation pour raid à "haut niveau")

 

En tant que membre Wraith, vous devez faire passer les intérêts de la guilde avant vos intérêts personnels.

 

Rien à voir avec un hobby ou un passe-temps : ici, la notion de jeu devient un engagement moral, presque une entrée en religion. Si vous êtes toujours motivé, passez à la phase 2. Sinon, continuez à faire joujou dans votre coin, espèce de noob.

 

  • Phase 2 : préparer et déposer son CV

 

dofusCe n’est pas une exagération ; dans la partie Recrutement des forums des guildes, les joueurs désireux de mettre leurs compétences au service de l’équipe doivent rédiger de véritables CV et lettres de motivation. Le site de la guide Clan Destin, qui s’illustre sur Dofus, impose le modèle de candidature suivant :

 

Le personnage
Pseudo :
Classe :
Niveau :
Orientation :
Métiers :
Pratiquez-vous l’élevage :
Ancienne guilde fréquentée :
Ce personnage est-il votre personnage principal:
D'autres personnes ont-elles accès à ce compte:
Avez vous "une team" de jeu prédéfinie/habituelle:

Le joueur IG
Ancienneté :
Anciens serveurs fréquentés :
Niveau des anciens personnages :
Classe des anciens personnages :
Orientation des anciens personnages :
Guilde des anciens personnages :
Vos objectifs :
Vos occupations habituelles IG (XP/Drop/Métiers/Elevage/Glande/etc.) :
Vos motivations :
Pratiquez vous le RP :

Le joueur IRL :
Age :
Disponibilité :


La guilde :
Pourquoi nous rejoindre :
Comment avez-vous connu le Clan :
Connaissances au sein de la guilde :
Membres soutenants votre candidature :
Ce que vous nous apporteriez :
Pourquoi pensez-vous que nous vous choisirions :
Pourquoi pensez-vous que Poulpe vous accepterait :

RP (Obligatoire) :


Récit RP libre, soyez original, créatif. Pensez à vous relire car tout comme Poulpe, nous avons les yeux sensibles.

 

Vous noterez que la partie « Joueur IRL » (le joueur In Real Life, dans la vraie vie) n’occupe que deux lignes. Quant au RP, il ne s’agit pas des Relations Publiques mais du Role Playing, c’est-à-dire du fait de se mettre totalement dans la peau de son « avatar », de son personnage. Par exemple, si vous incarnez un personnage un peu brut de décoffrage, il est plaisant de parler par onomatopées, alors que si votre avatar est plus raffiné, un français du 19eme siècle collera parfaitement. Le langage SMS est universellement banni des MMORPG en général, mais les termes techniques d’initiés abondent.

 

Bon, il vous faut donc rédiger votre candidature en répondant à toutes les questions ci-dessus, en mettant de la couleur, en aérant le texte, en incluant une capture d’écran de votre avatar et de ses statistiques de niveau. Si vous faîtes acte de candidature dans deux guildes différentes et qu’elles s’en rendent compte, malheur à vous : vous êtes grillé ! Voici quelques extraits de candidatures tirées du site de la guilde Nainsportekoa et de la guilde Clan Destin :

 

Pratiquez-vous l’élevage : Euh, je monte les Dragodindes, mais je préfère les piquer aux éleveurs lorsqu'elle arrive à maturité… (Les Dragodindes ? Un croisement entre un dragon et une dinde ?)

 

Et de plus , revenons-en au mois de juin dernier , quand j'avais postulé chez les nains, le votes de mon père n'avait pas été prit en compte quand j'avais postulé donc je comprend pas pourquoi du monde de même famille pourrait voté pour/contre ... (Flippant, son père joue aussi à Dofus !)

 

Je m’appelle jonathan, j’ais 15 ans je suis en 3eme et j’aime pas le colége.
Je suis née le 16 aout 1994 mon chiifre porte bonneur c’est bien sur le chiffre 16 il me fait aller de l’avent. Je prepare mon brevet mais pour sa je me fait pas trop de soucie vu les rumeur
.
(Curieuse de savoir ce que disent ces rumeurs… Parce que moi je m’en fais du souci !)

 

j'ai 13 ans , je suis en classe de 4eme je voudrai devenir controleur aerien dans une tour de controle sur un aeroport connu. (C’est précis comme ambition !)

 

On va s’arrêter là pour les formalités d’usage et on va commencer à entrer dans le vif du sujet, à savoir la partie de ce jeu à la con sur lequel nous passons une partie de notre misérable vie. (Désabusé ou lucide ? J’hésite).

 

Une fois que vous êtes satisfait de votre candidature, vous la postez dans la partie Recrutement du forum.

 

  • Phase 3 : les entretiens

 

Oui, oui, vous avez bien lu. Les membres de la Guilde vont lire votre candidature, la commenter et vous poser des questions pour obtenir des informations supplémentaires ou pour vous « tester » un peu. Selon la Guilde, ça peut se faire en public (sur le forum) ou en privé, par messages personnels. Encore une fois, je vous copie colle un extrait de la charte de la guilde Wraith :

 

C - Comment postuler ?

  • La procédure de recrutement se fait désormais via un formulaire web (Ce lien va vous rediriger directement vers celui-ci)
  • Il est conseillé de répondre à toutes les questions avec le plus d'information possible tout en restant pertinent! Plus la candidature est complète plus celle-ci a des chances d'être étudié rapidement et avec attention.
  • Une fois le formulaire envoyé, vous pourrez ajouter des pièces jointes à votre candidature (screen d'UI, spreadsheet etc..) via le formulaire et également envoyer des questions aux officiers si le besoin se fait sentir.


D - Et ensuite ?

  • Votre candidature sera étudiée, via notre forum privé, par tous les membres de la guilde afin d'avoir le plus de critiques (positives ou négatives) possible sur celle-ci. Des questions peuvent alors vous êtres posées par les officiers via le formulaire de recrutement, merci d'y répondre dès que possible!
  • Si votre candidature nous plait, un entretien VT vous sera proposé via le formulaire de recrutement pour nous permettre d'approfondir la candidature avec nos questions et explications sur la guilde, mais aussi pour vous permettre de poser vos questions et remarques!
  • A la suite de cela, nous aurons une nouvelle discussion entre officiers puis la réponse vous sera donnée via le formulaire de recrutement dans les jours qui suivent, qu'elle soit positive ou négative.
  • Le délai de traitement des candidatures est fortement variable suivant la période à laquelle vous envoyez votre candidature (Progress, vacances etc..); Cependant il est, en moyenne, d'environ 2 semaines.

Cette prose est digne de la partie RH des sites Web des plus gros groupes du CAC 40 ! C’est informatif, clair et poli, du genre « nous n’avons pas de temps à perdre, et surtout pas avec vous ; nous recrutons les meilleurs et seulement les meilleurs ».

 

Voici quelques exemples des refus opposés à certaines candidatures sur le site de Nainsportekoa :

 

Avec 30 fautes par phrases, et ton âge c'est mort.

 

Pour moi, ça sera un contre... Je m'endormais en lisant ta candidature... Y a beaucoup trop de fautes... Et... J'y comprend rien j'ai la marque de mon poing sur la gueule

 

Perso je trouve cette candid pas énorme... On a refusé mieux ou équivalent jadis, mais les temps changent, je suis prêt à lui laisser sa chance. (« C’était mieux avant »).

 

Ouais, c'est assez clair... Tu vas complètement à l'encontre de toutes nos valeurs... alors si je serai toi.. je retirai ma candidature et reviendrai avec une nouvelle candidature m'a foi bien plus étoffer que celle-ci ! (Fautes d’origine)

 

Si vous passez le feu nourri de questions avec succès et que vous savez prouver votre valeur, félicitations ! Vous êtes intégré à la guilde et vous progressez dans votre carrière de Wower ou de Dofusien. C’est Maman qui va être contente !

 


Même si je trouve ce côté solennel un peu ridicule, loin de moi l'idée que jouer en ligne de manière "sérieuse" est stupide: c'est une passion comme une autre. Bon, bien sûr, s’ils deviennent des no-life, peut-être faut-il s’alarmer (tu as vu la Baleine, je ne fais pas d’amalgame hein !) La guilde Millenium, deuxième pour le moment au classement français de Wow, tient un blog en partenariat avec Libération : Millenium , le gaming par les gamers. C’est assez intéressant de voir comme un jeu et une guilde deviennent un business et une entreprise.

 

Sur ce, je conclurai avec ce jeu : Small worlds. Des pixels, toujours des pixels. Un but : explorer des mondes d’abord tout petits, puis qui prennent du sens quand on acquiert un peu de recul… Je ne sais pas si on peut réellement dire que c’est un jeu, mais en tous cas c’est prenant et étrangement poétique, comme un rêve en petits carrés. A demain J

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 13:42

Today I’m listening to Discovery Channel, by the Bloodhound Gang

 

Vendredi, nous sommes vendredi! Oui, je me sens obligée chaque jour de vous rappeler quel jour de la semaine nous sommes, au cas où vous débarquiez du passé, du futur, ou d’une exo planète. Sait-on jamais. Toujours est-il que ce soir c’est le week-end (merci Lorie !) et qu’en plus ce soir c’est Strasbourg ! Go East !

 

Hier (jeudi donc, pour ceux qui suivent), j’ai encore eu la grande joie de manger des sushis, je n’arrête pas en ce moment, c’est trop bon. Il faut dire que le restaurant en bas de chez moi les propose à emporter et ils sont délicieux, frais, relevés, colorés… Je fonds ! J’ai dîné avec Putafrange n°1, bien remise de sa soirée Las Vegas mais malheureusement bien enrhumée. Parfois, elle avait des absences, du genre « Et qu’est ce que je disais déjà ? Et pourquoi je racontais ça au fait ? » C’était plutôt drôle. Je lui ai confirmé que j’allais venir l’applaudir à l’arrivée du semi marathon de Paris, le dimanche 7 Mars. Pas de chance, le port d’un dossard nominatif est obligatoire. Je vais pouvoir hurler son nom et lui foutre la honte ! Non, en vrai je serai tellement admirative qu’elle vienne à bout de 21 kilomètres de course que je lui lècherai ses tennis. Hmmm. Elle repart mardi prochain à Lyon pour un trimestre de cours ; tu vas me manquer Putafrange !

 

Pour me remonter le moral, je vais vous parler de fringues (je suis trop fashion comme fille). J’ai reçu hier mon colis Dorothy Perkins et tout est trop beau. Je ne dis pas que ça me va bien (même si je trouve que c’est le cas, mais c’est forcément subjectif) ; non, je dis juste que les matières sont belles, les finitions de qualité, les tailles parfaites, les couleurs fidèles au modèle. Ces Anglais sont vraiment trop forts. Je veux émigrer là-bas, ne serait-ce que pour les habits. Résultat des courses : deux jeans « parfaits » (et Dieu sait que c’est compliqué : bien longs, mais sans que je marche dessus ; moulants, genre slim, mais pas collants ou boudinants ; d’un noir bien noir, bien profond, qui ne va pas délaver direct en un vieux gris tout moche ; un peu caméléon, qui peuvent aussi bien faire un peu habillé que professionnel que rock que décontracté ; bref, parfaits !), deux paires de ballerines génialissimes (les unes léopard tirant dans les roux, je vous promets que c’est beau !, et les autres matelassées dorées à bouts noirs, si si c’est joli !), et une paire d’escarpins à talons noirs avec des clous au talon (mais enfin, je vous dis que c’est beau !) Bon, tout ça vous vous en foutez, je vous conseille juste de faire un tour sur le site de Dorothy, je parie que vous trouverez votre bonheur ! Colis Asos à venir la semaine prochaine ; je vous tiendrai au courant.

 

Je voulais maintenant partager avec vous un aspect de ce blog qui me ravit tous les jours : les recherches que font les internautes dans Google et qui les mènent jusqu’ici. Au vu du bric-à-brac que constituent généralement mes « articles », c’est compréhensible que certaines recherches soient un peu… originales. Mais il y en a des particulièrement croustillantes :

 

  • Légende de la culotte, dessin fesses, fille en culotte

 

Pas un jour ne se passe sans que quelqu’un atterrisse ici à cause du mot culotte. Du coup, c’est très tentant de mettre plein de mots comme « histoire de b*** » ou « dessin de c**** ».

 

  • Tête de mort bébé

 

Une tête de mort bébé ? C’est-à-dire, une petite tête de mort ? Ou un bébé à tête de mort ? Ca n’a pas de sens !

 

  • Tits 85E, Sigourney Weaver tits

 

Ah, il y a donc des internautes bien informés qui connaissent la différence entre tour de dos et tour de poitrine, et qui cherchent des filles menues à très gros seins ! Dans Google ! Grâce à la taille de leur soutien-gorge ! Cherchez l’erreur !

Pour Sigourney Weaver, je dis : chacun son truc.

 

  • Vikki est-elle toujours en couple avec Trevor, jumelles Ikki

 

Aucune idée de ce qu’il est advenu après l’émission aux jumelles Ikki, je suis désolée ! Même après une rapide recherche web, aucune nouvelle de Trevor le surfer et des deux blondes. Je crois que tout le monde sauf une personne s’en fout, en fait.

 

  • Site comme Wannonce

 

Non merci, un seul c’est déjà bien suffisant.

 

  • Transformer son prénom en dark métal

 

Le mieux que j’ai à proposer, c’est ce Générateur de nom gothique. Moi, j’obtiens Bel’s Revenge. Ouh, sulfureux… !

 

  • Amoureuse de Macaulay Culkin

 

Si jamais tu arrives à conclure, chère inconnue, n’oublie pas : il déteste qu’on parte en vacances sans lui, il est allergique aux abeilles, sa peau ne supporte pas le soleil et il peut crier très très fort. Je t’aurais prévenue !

 

Voilà pour les recherches Google, déjà que ça risque d’attirer encore plus de gens étranges, je ne préfère pas trop m’étendre sur le sujet. Je conclurai sur deux sites particulièrement distrayants : le premier, c’est Holy Taco, qui référencie visiblement un certain nombre de vidéos de blagues douteuses et de filles en maillots de bain. Mais il a aussi publié trois articles très drôles : If movie posters were honests, Si les affiches de film ne mentaient pas.

 

  Gran-Torino thehappening

 

If TV shows had truthful titles, Si les titres de série télé n’enjolivaient pas.


lost

heroes
 

If advertisements were truthful, Si les publicités étaient honnêtes.

 

airline

slimfast

Le deuxième site sympa, c’est Tacky Weddings, Mariages de mauvais goût. Des thèmes divers et variés : country, metal, rose fushia, supermarché, famille Pierrafeu… Des photos absolument démentes, et des gens courageux qui refusent la traditionnelle robe blanche et les demoiselles d’honneur enrubannées. C’est décidé : mon mariage, ce sera dans une clairière, au printemps, pieds nus et en jean. Et ensuite, on ira faire le vin d’honneur au Ritz.


 

 

 pierrafeu



biker

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 16:17

Aujourd’hui j’écoute Je veux te voir, de Yelle (remember Tektonik) 


Jeudi. Plus qu’un jour avant le week-end ! En plus, demain soir, je prends la direction de l’Alsace pour deux jours en tête-à-quatre avec mes anciennes colocs, j’ai nommé Hamtaro, Minimoy et Putafrange n°2. Strasbourg, me voilà… Promis, je vous dirai si j’ai vu des cigognes et si j’ai mangé de la choucroute (oui, j’aime les clichés).

 

Tiens, j’en profite d’ailleurs pour vous glisser que mardi soir, je suis allée dîner dans un restaurant vietnamien « authentique » rue Tolbiac, dans le 13eme. C’est une amie de prépa, Micromega, qui me l’a fait découvrir. Bon, il se trouve qu’il y en a tout le long de la rue, des restaurants vietnamiens, et qu’on a choisi celui-là au hasard. J’ai d’ailleurs oublié le nom ; je crois que c’était le Saïgon mais je n’en jurerai pas. Bref, c’était délicieux ! Pour un prix plus que raisonnable, on a dégusté une soupe saïgonnaise qui consistait en fait en un peu de tout (nems, porc, crevettes, nouilles, légumes) arrosé de bouillon, deux raviolis aux crevettes (plus chinois que vietnamiens, mais ils nous faisaient envie !) et un dessert que je n’avais jamais goûté auparavant : dans un grand verre, de la glace pilée, du lait de coco et de petits haricots rouges. C’était super bon et très frais. Adresse à retenir si vous avez envie d’un peu d’exotisme à petit prix. Discussion très intéressante avec Micromega sur la vie, l’amour, le travail (c’est aussi une littéraire de formation, comme Coloc. C’est dingue, ils me suivent ou quoi ? ) Prochain projet ensemble : une soirée karaoké. Ca va faire mal !

 

Bon, trêve de bavardage, il me faut m’exécuter : j’ai été « taguée » par Muriel, la chroniqueuse impertinente d’Au secours, mon fils m’apprend la vie et La vie, (où est le) mode d’emploi ? (voir ci-joint sous l’entête « Je like »). Que veut donc dire « taguer » ? Ca veut dire que, comme à l’époque bénie des chaînes de mails et autres « fais tourner à tous tes contacts », Muriel me demande de répondre à sept petites questions sur moi, ma vie, mon œuvre. Voici donc les questions et les réponses :

 

Un signe particulier : des bouclettes. Plein de bouclettes (dans les cheveux).

 

Un trait de caractère : rationnelle. Si ce n’est pas explicable ou prouvable, ça n’existe pas (pas vrai Coloc ?) A noter qu’un début d’explication ou de preuve peut suffire, ce qui me permet d’envisager sereinement l’existence d’extra-terrestres.

 

Un mauvais souvenir : ma dernière visite à la Poste (hier). Une dame, qui ne parle visiblement pas très bien français, et qui a l’air un peu perdue, veut faire un dépôt bancaire. Le Monsieur du guichet lui dit « Désolé, ça ferme à 19 heures ». Elle regarde l’horloge : 19h02. Le Monsieur ajoute : « Voilà, vous voyez bien que c’est fermé, il est 19h02. » Il l’a donc envoyée au bureau de poste du Louvre qui reste ouvert toute la nuit. Elle ne savait même pas où c’était, le Louvre. Espèce de sans-cœur. Et moi, il m’a perdu mon paquet. Je boude.

 

Un souvenir d’enfance : j’ai pas mal de souvenirs liés à la nourriture (comme de par hasard). Du coup, tous les bonbons, sucreries, gâteaux et junk food américains sont mes madeleines de Proust, vu que j’ai fait ma maternelle et mon CP en Caroline du Sud. Mention spéciale au beurre de cacahouète et aux bonbons Nerds.

 

Un de mes défauts : je ne trie pas mes déchets. Je reste assez longtemps sous la douche. Je ne fais pas trop attention à éteindre les lumières. Mais je suis punie par l’ampleur de ma facture d’électricité.

 

Un film bonne mine : Argh, je vais être obligée de répondre Love Actually, perdant ainsi toute ma crédibilité cinématographique. Ah, on me fait signe que je n’en ai jamais eu de toutes façons.

 

Un meilleur ami : Mon chat. Mais il est mort il y a trois ans (rassurez-vous, je l’ai enterré depuis). Je suis toujours à la recherche de mon new BCF (Best Cat Forever). Casting très prochainement !

 

Voilà, vous en savez à présent plus sur moi, sur ce qui me meut (les bonbons américains) et sur ce en quoi je crois (les extraterrestres). Merci Muriel pour ce petit jeu ! Comme le veut la règle du « taguage », c’est à mon tour de demander à des amis blogueurs d’y répondre. Alors voilà, je défie arbitrairement :

 

-Pao Pao  => Beautiful Mess

-Britsh => Le Britsh Band Orchestra

-La Blogueuse Mode

 

Bien sûr, vous n’êtes pas obligés de jouer le jeu, promis je ne me vexerai pas (mais je vous en voudrais atrocement).

 

(Vous avez la pression).

 

Passons ! Je vais terminer ce post ici car je dois aller au pot de départ d’une fille du troisième étage, en attendant mon pot à moi mercredi prochain. Je vous laisse avec deux choses : d’abord, un jeu atrocement prenant, comme d’habitude, intitulé Werebox. Il s’agit de se débarrasser des boules rouges mais de garder les bleues. Personnellement, je n’ai pas réussi à dépasser le niveau 18 (sur 20), mais il y a même un tutorial pour les plus acharnés d’entre vous ;) C’est assez marrant, pas trop dur donc parfait pour une après-midi au travail !

 

Et sinon, en guise de cerise sur un beau gâteau, trois vidéos d’animaux SFW et qu’on peut regarder sans le son (même si c’est moins drôle) : deux sur les chats, pour une démonstration complète de leur stupidité. Je n’y peux rien, je les adore quand même. Et une très étrange à propos d’un lémurien ; attention, vous risquez de faire des cauchemars ! A demain J

 



 



 


Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 17:50

Aujourd’hui j’écoute Tellement je t’aime, de Faudel (attention, ça reste dans la tête ! Je n’avais jamais remarqué, mais le clip est assez flippant en fait).

 

Pour commencer, j’ai deux splendides vidéos à vous faire partager. Je précise qu’elles sont toutes les deux Safe for Work et qu’elles peuvent se regarder sans le son, cela n’enlève rien à leur intérêt, ou presque. La première, tirée des Stargate Studios, montre comment les effets spéciaux vont se nicher dans les scènes les plus banales des films actuels : une rue, un immeuble, un café, tout est intégré au montage. Les acteurs jouent devant des bandes de tissu vert, et doivent imaginer le décor final. Facile d’être naturel et bon acteur dans ces conditions ! Vraiment, bravo aux acteurs actuels, même les plus nuls, car parfois ça frôle un peu le ridicule, ce vert omniprésent.

 

 

 



La seconde vidéo est présentée originalement dans cet article du blog BienBienBien, et je tiens à vous la faire partager. Les « anciens » Disney, ceux que les gens nés avant 1990 considèrent comme les « vrais », recyclaient en fait pas mal de choses d’un film à l’autre. Balou=Petit Jean, Marianne qui danse=Duchesse (Aristochats) qui danse = Blanche-Neige qui danse, et les scènes de danse au bal avec le Prince Charmant se ressemblent toutes (ça, on s’en doutait. Tous ces princes ont dû prendre des cours ensemble à l’Institut de Formation des Princes, qui inclue cours de piano, d’équitation, de valse, et brushing express).


 


 

A part ça, je sais qu’on est mardi mais bon, il devient trop urgent de vous le faire partager : c’est La Connerie du Lundi. Retrouvez, chaque début de semaine, un post profond et intellectuel comme on les aime qui permet de commencer la semaine du bon pied. Il paraîtrait que les auteurs ont fait la même école de commerce que moi en leur temps, mais c’est possible que ce soit une légende urbaine. En tous cas, longue vie à leurs suites de lundis jubilatoires.

 

Enfin, comme j’ai déjà posté un article aujourd’hui (hyperactivité du mardi), je vous laisse avec quelques sites de photos étranges et hypnotiques : d’abord, There, I fixed it (Voilà, c’est réparé), qui présente des réparations plus qu’hasardeuses et des détournements d’objets en tous genres. Puis Look at this fucking hipster (Regarde-moi ce putain de kéké, en français vaguement approprié) : des jeunes super hip, c’est-à-dire chébran, et totalement ridicules. Deux exemples :


Hipster1  hipster2
 

Et pour finir, Things my date really said last night (Des choses que mon rencard a vraiment dites hier soir), qui ne contient pas vraiment de photos mais des citations tirées de vrais rendez-vous amoureux. Deux que j’aime beaucoup :

 

Stop talking about love and take your pants off / Arrête de parler d’amour et enlève ton pantalon.

 

It’s not that I don’t care that people are starving. I just don’t really see how it’s my problem. / C’est pas que je me fous que des gens meurent de faim. C’est juste que je ne vois pas en quoi c’est mon problème.

 

Vous pouvez contribuer, bien sûr. Ma modeste contribution : « Ma passion dans la vie, c’est le modélisme », à égalité avec « Mon père est théologien ». J’attends les vôtres ;)

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 16:01

Today I’m listening to More than this, by Roxy Music

 

Voilà ce qu’on gagne à être fluent en anglais. On corrige un texte à la demande de nos collègues. Et une fois qu’on a bien tout rayé, barré, point-d’interrogationné, raturé, et qu’on a rendu la feuille, on se rend compte que c’était le big boss qui l’avait écrit, ce texte. Et qu’il risque de ne pas apprécier nos gribouillages sans concessions. Gloups. Du coup, je fais profil bas, tout en étant sur mes gardes. Et si je suis convoquée dans son bureau, je n’évoquerai pas ma prime (mais peut-être les chocolats Gü, tiens).

 

J’aimerais partager avec vous, tant que je suis encore en vie et employée !, quelques expressions concernant le fameux concept de « première impression ». Un proverbe français dit : « La première impression est souvent la bonne ». Ce qui apporte du grain à moudre aux partisans du coup de foudre (à Notting Hill ou ailleurs), des coups de cœur, des décisions irraisonnées… C’est comme pour l’achat d’une maison : il paraît que ce sont les 90 premières secondes qui mettent le visiteur dans un état d’esprit propice à l’achat ou au non achat (dixit mon ami Stéphane Plaza, de l’émission d’M6 Maison à vendre). Mais un autre aphorisme plein de bon sens dit aussi : « On n’a pas deux fois la chance de faire une bonne première impression ». Ce qui ne nie donc pas l’importance du premier contact, mais insiste sur le fait que ce premier contact, si mal préparé ou mal amené, peut être désastreux et ne jamais donner lieu à un deuxième qui permettra de rectifier le tir.

 

Bon, certains d’entre vous l’auront peut-être compris, mais peut-être pas : je vais vous parler aujourd’hui du fabuleux site Hot or Not (oui, il y a de moins en moins de sujets à valeur intellectuelle ajoutée sur ce site, et ça ne risque pas de s’arranger). Le principe de Hot or Not, pour mémoire, est de permettre à des inconnus de noter d’autres inconnus qui ont le courage (ou l’inconscience) de poster une photo d’eux et trois lignes de texte. Je ne comprends toujours pas vraiment l’intérêt de la chose, à part satisfaire de fortes tendances narcissiques, exhibitionnistes et voyeuses, ainsi que de faire des rencontres hasardeuses. Toujours est-il que certaines de ces « présentations personnelles » valent le détour. Morceaux choisis.


Classy
 

« Une fille devrait toujours être deux choses : classe et fabuleuse ! » Je suis toujours fabuleuse !

 

Elle a dû perdre la classe en route.

 

Rain

Il semble que dès que la pluie se met à tomber, les gens marchent plus vite. Une des raisons est qu’ils pensent qu’en courant, ils arriveront plus secs à leur destination. C’est vrai, mais la différence est mince. Je ne cours pas, j’apprécie la pluie…

 

C’est cela, oui. Elle dit qu’elle ne voit pas le rapport.

 

Fake

Oooops. Ca sent la blague de potache. Enfin j’espère…

 

Biomath

J’apprends le patin à glace à des pingouins. C’est marrant et les oiseaux sont malins. Si tu promets de ne pas les nourrir, je te laisserai participer au spectacle… Je plaisante. J’enseigne et je fais des recherches en biomathématiques, avec de vrais étudiants, mais ce n’en est pas moins amusant !

 

Vu la photo, j’ai encore plus de mal à croire qu’il est chercheur que dresseur de pingouins.

 
Gun


Quelle photo de bon goût ! Une fille mignonne avec une mitraillette : précipitez-vous, les garçons, n’ayez pas peur !

 

Plans

Je suis tellement amoureuse de mon copain, s’il vous plaît, ne me demandez pas de sortir avec vous =) Nous sommes partants pour des plans à trois ou à quatre donc envoyez-moi un message et peut-être que l’on vous choisira 
J

 

Compris ? Ne la courtisez surtout pas, mais par contre vous pouvez lui proposer une petite partouze sans problèmes.

 

Rock

Deux choses à savoir sur moi : Avenged sevenfold et Led Zeppelin. Je suis définitivement une rockeuse. J’aime la nature, j’aime mes tatouages. J’ai un pitbull appelé Nos, il est génial. Il va falloir vous y faire.

 Wahou, une vraie rockeuse, une vraie de vraie ! Qui aime la nature, qui adore son chien et tout et tout !

 

Poil

Hmm, ça donne envie. A noter que Brody Jenner (le supposé beau gosse de The Hills et de Bromance, voir mon article précédent) a le même tatouage. Original et passe-partout, donc.

 

Dark

Salut tout le monde. Je suis une mordue de poésie et de littérature qui connaît un quasi-succès, et qui aime tout ce qui est sombre et mystérieux. Enjoy…

 

Un quasi-succès ? Imprécis, tout ça. C’est comme « sombre et mystérieux » : est ce que ça inclut Twilight, par exemple ?

 

Fwb

J’adore tout ce qui est lié à la nature. Je ne recherche qu’un « fuck friend » (FWB: Friend with Benefits), pas de relation à long terme, ce qui signifie que cela n’aboutira pas au mariage (Je suis déjà mariée). Ma moitié est totalement pour l’idée que j’ai un FWB. C’est même son idée. Si vous avez des questions, posez-les ! Je suis un livre ouvert.

 

Il n’y a pas que le livre qui est ouvert. Il y a le mari, et la Madame déjà mariée (et non, je n’ajouterai pas ses cuisses).

 

3 kids

Je suis ici pour m’amuser, avec des hommes ou des femmes indifféremment. Je ne recherche pas forcément quelque chose de sexuel, mais s’il y a une connexion entre nous… J’ai trois enfants (de 9, 4 et 3 ans) donc si vous ne cherchez pas une femme qui a un passé, continuez votre chemin. J’ai envie de m’amuser.

 

En même temps, est-ce important d’avoir un passé si c’est juste pour s’amuser ? Elle m’a l’air trop profonde et philosophe, cette jeune femme (je ne sais pas ce que vous en pensez, mais tant son physique que sa robe ne correspondent pas à l’idée que je me fais des mères de trois enfants. Je sais, je suis ringarde).

 

Risk

Les dix premiers mots de cette introduction vont vous donner une impression de moi sans que vous me connaissiez, que pensez-vous ? J’adore m’amuser, et j’aime assez prendre des risques.

 

Sortir avec un décolleté pareil sans soutien-gorge, voilà ce qui s’appelle être téméraire.



C'est tout pour aujourd'hui les amis, je vais devoir me remettre à mes rangées de chiffres. Bonne soirée à vous, et n'oubliez pas: une fois que c'est sur Internet, ça ne disparaît jamais! Ainsi que la règle 34

d’Internet:

If it exists, there is porn of it («Si cela existe, il y a de la pornographie à ce sujet »). Ca vaut aussi pour la compta?
Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 18:49

Heute höre Ich Nur ein Wort, von Wir Sind Helden (so toll!)

 

A part le fait que j’écoute parfois des chansons en allemand, je suis presque normale, vous savez.

 

Aujourd’hui, je vais vous proposer deux projets : un auquel tout le monde peut participer, et un où personne ne le peut.

 

Voici Writesomething : une sorte de grand tableau où tout le monde peut écrire ce qui lui passe par la tête à l’instant T. L’ensemble donne un défilé d’émotions, de maximes et de blagues, où, comme dans une Auberge espagnole, chacun trouve ce qu’il y apporte. Certains entament même de véritables discussions philosophiques pour passer le temps, du genre « le concept de gain et de perte existe-t-il à l’échelle de l’univers ? » Bon, il y a aussi plein de gens qui se plaignent du boulot ou des cours, hein. Quelques-unes de mes phrases préférées :

 

This is life, and it will never get better than now. Everything you need is within your grasp, you must simply take it. Strong-mr

La vie, c’est ça, et elle ne sera jamais plus belle que maintenant. Tout ce dont tu as besoin est à portée de main, tu dois simplement t’en emparer.

 

Sleep is overrated. Guest

Le sommeil, c’est surfait.

 

Oh, murder me already. Guest

Oh, dépêche-toi de m’assassiner, bon dieu.

 

Voilà, maintenant que vous êtes ravi d’avoir partagé un petit moment drôle, poétique ou cynique avec des inconnus, vous êtes prêts à tenter l’expérience du site VIP. Rentrera, rentrera pas ? Rentrera pas.

 

VIP.jpg

Et si, pour passer le temps, vous vous essayiez aux tests ? Précieux outils d’introspection ( !), ils peuvent vous apprendre plein de trucs sur vous, du genre « Etes-vous plutôt jambon ou fromage ? » ou bien « Le jour de la semaine qui correspond le plus à votre personnalité ». En voici quelques-uns, testés et approuvés :

 


geek.jpgOu comment savoir si vous êtes un nerdy geek, un vrai de vrai, un hardcore gamer et programmeur, bref un nolife, au cas où vous en doutiez encore. Ici, les questions sont pointues (enfin, ça n’engage que moi, qui parfois ne les comprends pas), les comportements sociaux habilement décryptés. Voici quelques critères qui font de vous un geek :

 

-J'ai déjà pris des notes en plus d'une couleur.

Pour moi, ça indique un polard, un intello quoi. Pas forcément un geek, qui est souvent occupé à rattraper le sommeil en retard au fond de la classe.

 

-J'ai étudié une langue "artificielle" (esperanto, klingon, sindarin...)

Ok, ça c’est geek.

 

-J’ai déjà été moniteur de labo informatique

Spéciale kassedédi à mes monos de prépa (vive Turbopascal !), Florent et celui-dont-on-n’a-jamais-su-le-nom.

 

-J’ai été scout pendant plus de 10 ans

Idem, en quoi cela fait-il de quelqu’un un geek ? A moins que la carte de la région ne soit rédigée en klingon…

 

-J’ai déjà été étiqueté "socialement inapte"

Geeeeeek.

 

-J’adore aider les gens à faire leurs comptes

Ah non, ça c’est un comptable, pas un geek. Believe me, I know.

 

-J’adore faire croire aux gens que je suis bizarre

Hmmm. Pour moi, un vrai geek n’a pas besoin de faire croire qu’il est bizarre. Il EST tout simplement bizarre, et s’emploie même plus souvent à faire croire qu’il est normal !

 

Bref, vous saisissez le concept, qui se décline sur une centaine de questions (minimum) à cocher. Sachez que votre serviteuse, avec un beau 23%, est classée comme « geek », entre les « tendances geeks » et le « total geek ». Alors, atteindrez-vous le stade ultime du « Dysfunctional geek » ?

 

 

purete.jpgSur la page d’accueil, on nous annonce que 4 millions de curieux l’ont déjà fait. Quoi ? Eh bien le test enfin, suivez un peu. Un certain nombre de questions (« Ne les comptez pas ! »,  nous crie-t-on sur la première page) vont vous interroger à propos de votre côté obscur : drogue, sexe, alcool… Allez, on se lance.

 

-Avez-vous déjà ri du malheur de quelqu’un ?

Oui, j’ai déjà regardé Video Gag, comme tout le monde.

 

-Avez-vous déjà ri d’une personne mentalement ou physiquement handicapée ?

Si on compte la dame qui se dit amoureuse d’un œuf, alors oui.

 

-Avez-vous déjà eu un rendez-vous amoureux ?

Je vous préviens, le premier qui répond « Oui » est étiqueté « impur » direct et c’est un aller simple pour l’enfer.

 

-Avez-vous déjà été responsable de la perte de la virginité de quelqu'un, et si oui, de combien de personnes ?

Oui, dénoncez-vous, qu’on fasse le bilan des victimes (le test vous permet de cocher un maximum de 5).

 

-Vous êtes-vous déjà posé des questions sur la vie sexuelle des personnages de dessins animés ?

C’est marrant, mais oui, en fait. Les Simpsons, Aladdin et Franklin la Tortue, principalement.

 

Au final, les scores peuvent aller de 0 à 450, avec une moyenne de 100 environ. Je vous avouerai donc que j’ai eu un joli 96, ce qui fait de moi une personne ultra sage, vous en conviendrez. On peut même obtenir par mail un certificat « à poster sur votre wall, votre blog » mais comment dire… Non. Me savoir blanche comme une oie me suffit.

 

 

code.jpgAh, je vous entends déjà ricaner. Eh bien figurez-vous que ça fait cinq ans que j’ai passé mon code et que je ne suis pas sûre de me souvenir de grand-chose… Je m’attaque donc à une série de 40 questions pour voir à quel point je suis devenue un danger public.

 

-Le jour se lève, ce cycliste circulant en agglomération doit porter le gilet rétro réfléchissant de sécurité ? Oui/Non

Seulement s’il veut faire style. Ou s’il bosse sur un chantier.

 

-Contrôlé avec un taux d’alcool de 0,7 gramme par litre de sang, je risque…

Dans ces cas-là, je prends le métro. Ou je rentre à pied. Ou je me fais porter.

 

Résultat : 17 bonnes réponses sur 40 questions, soit 23 fautes. Pas brillant. Quels fourbes ces concepteurs du code ! Comment ça je ne peux pas dépasser parce qu’un gamin dans le lointain fait mine de traverser ? M’en fous, j’ai pas de voiture.

 

  • Êtes-vous medium ?

 

medium.jpgPour savoir si vous avez des facultés paranormales et si votre intuition vous guide correctement, le site suisse Oracle vous propose de choisir parmi 5 cartes celle que l’ordinateur a déjà choisie, en obéissant à votre première impulsion, sans réfléchir. Il est nécessaire de répéter l’opération 40 fois pour obtenir un « résultat significatif ».

 

Me concernant, j’obtiens un médiocre score de 18% de réussite, ce qui me classe dans la catégorie « malchanceuse » et qui donne lieu à ce commentaire : « Les résultats du test sont inférieurs à un résultat obtenu par hasard, vous avez peu de chance d'ouvrir demain un cabinet de voyance ». Bon, j’ai compris, je range mes boules et je m’en retourne à la compta : là, au moins, c’est comme dans Matrix. Il n’y a pas de hasard, et les comptes tombent toujours justes !

 

 

Après cette avalanche d’inutilité, je conclurai aujourd’hui par un jeu tout aussi absurde et vain : le bijou This is the Only level, conçu par jmtb2, un petit génie des jeux gratuits en ligne. Il n’y a effectivement qu’un seul niveau dans ce jeu, et pas des plus difficiles. Mais le jeu est-il réellement terminé pour autant ? Indice : le nom de chaque « variante » vous donnera une indication de la stratégie à adopter… Impossible de ne pas le finir !

Onlylevel.JPG

 

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 15:30

Aujourd’hui j’écoute aussi Lisztomania, de Phoenix (oui, ils sont Français!)

 

Bon, finalement, pas si sûre que ça d’avoir un stage, enfin peut-être plus le même, donc encore un entretien ce soir, bouh, je suis vraiment trop compliquée comme fille. Je ne sais pas dire oui, parce que cela implique d’adhérer à 100% à un projet ou un engagement (le 100%, ça n’existe pas chez moi). Et je ne sais pas dire non, car cela implique de se priver de la possibilité de faire certaines choses, et comme je ne sais jamais trop bien ce que je veux faire… Enfin. Toujours est-il que je ne veux pas travailler et ça tombe bien, il faut faire vivre ce blog un peu que diable !

 

 

?

 

Bref. Ce matin, j’espère avoir ravi les fans de robot et de cinéma présents dans le public (levez les mains ! Plus haut !) Cet après-midi, je vais m’adresser (du moins, je l’espère) au beautiful people qui sommeille en chacun de vous, cette bête de tendances à l’affût du moindre truc pointu qui fera vibrer la France d’ici deux ans. En effet, je vais vous parler de la Ferme Célébrités, sur TF1.

 

Non mais pas longtemps, promis ! Juste histoire de taper un peu sur l’ambulance, je vous signale juste qu’on peut entre autres trouver dans la Ferme cette année :

 

-Frankie Vincent, un fruit de la passion et beaucoup de pulpe

-Claudette Dion, la grande sœur de notre Céline adorée

-Greg le Millionnaire, qui doit se demander où sont les 14 bombasses de la dernière émission à laquelle il a participé

-Kelly Bochenko, la Miss Paris qui a été prise la main dans la culotte

-Surya Bonali, qui a bercé toute mon enfance avec ses Axel et triples sauts

-Mickaël Vendetta, tout muscles et sourire niais dehors

 

C’est génial, c’est comme un casting de Dîner de cons, sauf que là c’est national et qu’ils sont payés pour venir.

 

Trêve de plaisanteries, je voulais vous présenter quelques sites instructifs. Le premier, dont le nom me plaît beaucoup, est We are Hunted. Il liste les « 99 chansons émergentes les plus populaires du Web ». Ou comment ne pas vous fatiguer à dénicher le prochain hit, les autres l’ont déjà fait pour vous. Ici, point de noms connus (du moins, pas de moi), mais de la bonne musique et de la moins bonne, en tous cas du nouveau !

 

Ensuite, apostrophant l’énergumène dérangé qui voisine avec le VIP au fond de vous,  je vous présente mon ode au désordre.

 

Bordel, bordel, exceptionnel,

Tu m’obliges à garder ma tête

Quand je ne trouve plus mes chaussettes

Tu me fais faire de l’exercice

Quand je recherche mon pendentif

Tu m’apprends bien sûr la patience

Enfermée dehors en silence

Bref heureusement que tu es là,

Car je ne sais plus vivre sans toi.

 

On m’a toujours dit que j’avais une belle plume. Mais le site Désordre, lui, met plutôt en exergue Paul Valéry (« Entre l’ordre et le désordre règne un moment délicieux ») ou Arthur Rimbaud (« Je finis par trouver sacré le désordre de mon esprit »). En dehors des citations qui tiennent lieu de nom de page Web et qui changent à chaque actualisation, on trouve sur ce site un joyeux bazar, comme son nom l’indique. Une pluie de photos, de dessins, de mots aléatoires s’abat sur vous, mais sans agressivité. Malgré le hasard total qui prédestine l’affichage de tout ce qu’il y a sur la page, le capharnaüm reste aéré et agréable. Rafraîchissant et poétique, une petite bulle encombrée et joyeuse.

 

Enfin, je m’adresse pour finir au gros geek qui ne fait que dormir dans votre tête pendant que le branché frime à mort et que le bordélique sème ses affaires partout. Le geek, qui rigolera peut-être en lisant Vie de Nerd, un succédané de VDM comme tant d’autres, cette fois à destination des Sheldon et autres Leonard –vive the Big Bang Theory !- Des exemples :

 


Aujourd’hui, je fais cuire un plat au four. J’ai du aller sur minuteur.fr, pour régler une horloge sur 10min de cuisson… VDN

Aie… L’auteur a peut-être un pc, mais pas un four avec une horloge automatique ! Quel loser.

 


Il y a 2 minutes après 4h de cours de programmation cet aprem et une heure de programmation chez moi, j’ai essayé d’actualiser ma page web avec F9 (touche de compilation sur Codeblocks). VDN

Je suis désolée, je n’ai pas compris, même avec l’explication entre parenthèses.

 


Aujourd’hui, en lisant la VDN #612, je n’ai pas pu m’empêcher d’en vouloir à l’auteur : LA VRAIE quote de Retour vers le futur 1 est “Ça fait la quatrième en cinq jours”… (pour les billets d’absence de Marty). J’ai failli lui mettre une note pourrie… VDN

Y’en a vraiment qui abusent. Moi aussi, des trucs comme ça, ça me met en rogne. Je veux dire, si tu n’as pas vu le film 50 fois, tu ne devrais pas avoir le droit d’en faire des citations. Point final.

 


Aujourd’hui, en voyant mon programme enfin fonctionner après des heures de débug, j’ai eu une érection… encore… VDN

Ca en dit long sur la vie sexuelle de l’auteur…

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 18:11

Today I’m listening to No Milk Today, by the Herman Hermits

 

Ah, le vendredi, jour béni entre tous. Visiblement, il est férié en Arabie Saoudite, ce qui fait que nos contacts là-bas ne répondent plus. Allo Riyad, on a perdu le contact. Du coup, je m’octroie une bonne petite pause cette aprèm. On vient de déguster une bonne petite galette des Rois avec tout le service, et ma collègue enceinte a eu la fève. Deux fois. Une pour elle, et une pour le bébé ! C’est fou le hasard parfois.

 

Bon, je m’égare. Le post d’aujourd’hui ne sera pour une fois pas consacré à ma vie hautement passionnante mais à celle d’inconnus. C’est fascinant, ce concept d’inconnu, parce qu’avec Internet ils sont à la fois toujours aussi mystérieux mais aussi beaucoup plus proches, à portée de clic. On frôle en virtuellement des centaines par jour ; parfois on les lit, on les comment, on chatte avec eux. Avec Internet, nous ne sommes plus jamais seuls. Du moins en apparence.

 

Du coup, sur ce grand réseau global, des messages se croisent et s’entrecroisent en se ratant parfois. Comme le site Wannonce. Sur ce site fourre-tout, vous pouvez notamment poster un message décrivant vos envies et vos attentes en termes de big love, selon le bon vieux système du courrier du cœur. Peut-être vous lira-t-elle/il et ce sera le début d’une romance incroyable. Pour certains, ça semble un peu mal parti quand même. J’étais partie pour jeter un œil à tout le site, mais il y a tellement de perles que je n’ai pu regardé que la partie « Homme cherche femme, région parisienne ». Promis, sous peu je m’attaque à « Femme cherche Homme ». En attendant, voici un best-of des phrases de drague de ces messieurs :


Calin.JPG
 

Ce n’est mon genre de me moquer gratuitement. Je ne l’aurais d’ailleurs peut-être pas fait si ce monsieur avait dit chercher l’amour. Je ne me moque donc pas, je constate.

 
Carré


Un fan de Mireille Mathieu ?

 

Coach

Vous êtes nostalgique du service militaire obligatoire ? Vous êtes une vraie serpillière qui ne demande qu’à être essorée ? Haut les cœurs, Pascal le Grand Frère est là.

 

Besoin

Un vrai bon Samaritain, ce Monsieur.

 

Etudiante

J’avoue, j’en ai vu des choses horribles sur Internet, mais ces trois messages (et tous les autres semblables que je vous épargne) m’ont quand même dégoûtée de l’espèce humaine.

 
Ras le bol


Le corollaire des messages précédents. Oui, arrêtez de nous vendre votre corps, les filles, nous on veut de l’amour et de l’eau fraîche ! Vous êtes vraiment perverses.

 

Maillot

Oui enfin, les poils, ça repousse. Je pense que l’auteur de ces lignes cherche simplement une femme. Biologiquement fonctionnelle.

 
Vieux


Parce que l’amour n’a pas d’âge ! Parce que c’est encore plus efficace que le viager…

 
Bibendum


Parce que l’amour est aveugle ! Parce que cet homme est cynique, mais honnête. Parce qu’il permettra peut-être à une jeune Biélorusse de fuir la misère. Parce qu’il a dû beaucoup souffrir dans sa vie. Parce qu’il me rend immensément triste, ce message…

 
Voilà, au final, Internet, c'est comme les cactus. Qui s'y frotte s'y pique. Don't mess with the Web. You might not like what you will find... Bonne soirée les aventuriers du virtuel!

Repost 0
Published by Miss Malice - dans L'outil l'Internet
commenter cet article

Présentation

  • : Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • Les p'tits bonheurs de Miss Malice
  • : Parce que l'ennui, vous connaissez, et que vous voulez un moyen de lutter. Parce que je ne vous laisserai pas tomber! Parce qu'avec un peu de chance, vous esquisserez un demi-sourire en parcourant ce blog. Parce que moi aussi ça m'occupe de l'écrire... Pourquoi pas?
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories